Une opération de vaccination qui fait réagir à Edmundston

Les photos de vaccination qui circulent sur les réseaux sociaux cette semaine au Nord-Ouest font réagir. Quoique plusieurs points d’interrogation demeurent, voici ce que l’on en sait pour l’instant.

Mercredi, Radio-Canada dévoilait des photos d’un homme se faisant vacciner dans un stationnement municipal au centre-ville d’Edmundston.

Le lendemain, un citoyen publiait sur son compte Facebook une vidéo de ce qui semble être une autre clinique de vaccination près des voies ferrées, aux abords de la rue Saint-François.

Ce que l’on sait aujourd’hui, c’est que des vaccins contre la COVID-19 ont bel et bien été administrés à des résidents d’une maison de chambres, lundi, dans le stationnement en question.

Shawn Berry, un porte-parole pour le Ministère de la Santé, laisse entendre que ceci n’a toutefois rien d’exceptionnel.

«Comme lorsque nous avons organisé des cliniques de vaccination dans d’autres milieux de vie collective de la province, les vaccins ont été administrés sur place», a-t-il écrit dans un courriel.

M. Berry n’a pas confirmé s’il y avait eu une autre clinique près de la rue Saint-François, jeudi.

Surtout, il n’a pas précisé pourquoi la vaccination des personnes résidant ce milieu de vie collectif s’est déroulée discrètement à l’extérieur dans un garage de stationnement.

L’Acadie Nouvelle a tenté sans succès d’obtenir des clarifications de la Force policière d’Edmundston, du Ministère de la Sécurité publique et même d’Ambulances NB, qui était impliquée dans la clinique de vaccination de lundi, selon Radio-Canada.

Le Ministère de la Sécurité publique a expliqué qu’il ne pouvait pas commenter des cas individuels pour des raisons de confidentialité.

Depuis maintenant plusieurs jours, des agents de la Sécurité publique et de la Force policière d’Edmundston ne lâchent pas l’œil de la maison de chambres.

Des autopatrouilles sont stationnées à quelques mètres de l’édifice 24 heures sur 24.