124 000$ pour améliorer la qualité de vie des aînés du Nord-Ouest

Le gouvernement fédéral investit 124 000$ dans différents projets communautaires afin d’améliorer la qualité de vie des aînés dans les régions du Madawaska et du Restigouche.

Dans le cadre du programme Nouveaux Horizons pour les aînés (PNHA), le gouvernement du Canada a lancé la semaine dernière sept nouveaux projets.

Ils visent à favoriser l’autonomie des aînés du Nord-Ouest, en les aidant à rester actifs, informés et engagés dans la vie sociale de leur collectivité.

Cette année, le député fédéral de Madawaska-Restigouche, René Arseneault, précise que les projets se veulent un moyen de briser l’isolement des personnes âgées.

«Déjà, beaucoup d’entre eux ou d’entre elles sont assez isolés, soit parce que les enfants sont au loin ou parce qu’ils n’ont pas de véhicule à moteur. Cependant, durant la pandémie, ce phénomène a été décuplé. Il y maintenant des aînés en pleine forme, qui peuvent conduire, mais qui ne peuvent plus visiter leurs enfants et leurs petits enfants», a-t-il souligné.

Du montant total, 24 000$ ont été octroyés au Club Amical de l’âge d’Or de Kedgwick pour leur projet de partage intergénérationnel: Jardin Héritage.

25 000$ reviennent au Club de l’âge d’Or de Saint-François pour permettre la réalisation de travaux d’immobilisation pour les aînés.

Les Aventuriers de Charlo recevront, eux aussi, 25 000$ pour le comité des aînés appuyant la participation sociale et l’inclusion de leurs pairs.

Ottawa accorde 20 279$ à l’Évêque catholique romain d’Edmundston pour les activités du centenaire de la paroisse et la rénovation de la salle.

Du côté la Première Nation d’Eel River Bar, 19 727$ seront versés au projet «Explorer un monde virtuel» mené par le Centre de Santé Ugpi’ganjig.

De plus, 5000$ iront à Sculpteur(e)s sur bois du Restigouche Inc. de Dalhousie dans le cadre d’une initiative d’Introduction à la sculpture sur bois. Les Amies du parc Mont Carleton recevront 5000$ pour faire l’installation de bancs le long des sentiers, et ce, afin de les rendre plus accessibles aux aînés.

Le député Arseneault estime que ces projets auront un grand impact sur les communautés choisies, même s’ils peuvent paraître anodins pour certains.

«Les gens qui reçoivent ces fonds-là, ce sont des gens qui travaillent bénévolement dans de petits organismes. Ils ne font pas beaucoup de bruit, on n’en entend pas souvent parler, mais ils font du travail de fourmis, dans l’ombre, sans qu’on les voie», a-t-il rappelé.

«Ces petits projets-là, à 25 000$, à 15 000$ et à 8000$, font bien plus souvent perler des larmes de joie sur les joues que ceux à 1 et à 2 millions.»

Le programme Nouveaux Horizon pour les aînés a financé plus de 3000 projets à travers le Canada cette année. Au total, près de 60,8 millions$ y ont été consacrés.