Coups de feu à Moncton: l’alerte est levée

Des coups de feu déclenchent une importante opération policière au parc du Centenaire à Moncton

Des agents de la GRC ont bouclé le secteur du parc du Centenaire de Moncton pendant une bonne partie de la journée, jeudi, après que des coups de feu aient été signalés.

«Vers 8h30, la GRC a été informée que des coups de feu ont été tirés sur un véhicule, près du boulevard Millennium et de la promenade Killam. Les policiers se sont rendus sur les lieux et ont établi que l’information était crédible», indique le caporal Hans Ouellette.

Aucun blessé n’a été rapporté. Les résidents de la région ont reçu une alerte d’urgence vers 10h17 pour les informer de la situation et leur demander d’éviter le secteur.

Les coups de feu semblaient provenir d’un boisé faisant partie du parc du Centenaire, tout près des lieux. Personne n’a signalé avoir été blessé. L’accès au parc a été bloqué, et un message a été diffusé à l’aide du système En Alerte pendant que des policiers menaient des recherches exhaustives dans le parc et ses alentours.

«Les résidents, écoles, entreprises et autres dans le secteur doivent verrouiller leurs portes et rester à l’abri chez eux, loin des fenêtres», mentionnait l’alerte envoyée sur le téléphone portable des habitants du Grand Moncton.

Plusieurs agents armés de carabines ont empêché l’accès au secteur et appellé les passants à quitter les lieux. L’école secondaire Bernice MacNaughton et les écoles primaires Bessborough et Hillcrest ont été placées en confinement. De son côté, le réseau de santé Horizon a annoncé que la clinique de dépistage de la COVID-19 installée au Colisée de Moncton a été fermée.

L’alerte a finalement été levée vers 18h00.

«La police continue à être présent dans la zone pour poursuivre sa recherche de preuves. Les gens qui habite la région peuvent reprendre leurs activités quotidiennes», a alors indiqué la GRC dans un communiqué.

«Les policiers n’ont rien trouvé qui rendrait nécessaire de garder le secteur fermé, précise le caporal Hans Ouellette. L’enquête demeure toutefois active. Aucune arrestation n’a été faite. Si vous avez des renseignements qui pourraient aider les enquêteurs, veuillez téléphoner à la police immédiatement.»

Le gendarme applaudit la collaboration démontrée par le public au fil de la journée. «Nous apprécions qu’ils nous aient aidé en partageant notre information rapidement et en n’engorgeant pas les lignes 911.»