Poursuite policière: plusieurs accusations contre un automobiliste de Caraquet

Un jeune automobiliste de Caraquet fait face à sept accusations à la suite d’une poursuite policière survenue dans le nord-est de la province.

Michael Robichaud, âgé de 24 ans, a comparu en cour provinciale à Bathurst mercredi.

Mardi, vers 9h20, la GRC a été informée qu’un automobiliste circulant à grande vitesse dépassait des véhicules en passant par l’accotement de la route 11, à Beresford.

Peu de temps après, le même conducteur a heurté une camionnette sur la route 315, à Laplante, puis a pris la fuite. L’homme et l’enfant de trois ans qui étaient dans la camionnette n’ont pas été blessés.

La police a repéré le véhicule à Dalhousie et a tenté de l’intercepter à plusieurs reprises. Lors d’une de ces tentatives, le jeune homme a presque heurté un véhicule de police dont les gyrophares étaient allumés, puis a pris la fuite.

Vers 12h20, un tapis clouté installé sur la route 11, à Madran, a permis de freiner le véhicule et de le forcer à s’arrêter quelques kilomètres plus tard. Les quatre occupants ont été arrêtés, et trois ont ensuite été libérés. Le conducteur a été mis en détention, puis a agressé un policier, en plus de proférer des menaces.

Il fait maintenant face à ces accusations de conduite dangereuse d’un véhicule à moteur, conduite d’un véhicule à moteur avec les facultés affaiblies (deux chefs d’accusation), défaut de rester sur les lieux d’une collision, de fuite de la police, de profération de menaces et de voies de fait.

Il est détenu et comparaîtra de nouveau en cour le 17 mai, à 10h30, pour son enquête sur cautionnement.