La première phase de la réouverture approche au Nouveau-Brunswick, qui annonce un seul nouveau cas de COVID-19 vendredi.

La Santé publique a indiqué que 73,6% de la population âgée de 12 ans et plus a désormais reçu une première dose d’un vaccin.

Il faudra que 9664 autres personnes reçoivent leur première dose pour atteindre l’objectif de 75%, l’objectif fixé par le gouvernement avant de pouvoir commencer à assouplir les restrictions relatives à la pandémie.

La ministre de la Santé, Dorothy Shephard, est consciente que la population du N.-B. attend fébrilement d’atteindre le seuil de 75%, mais elle trouve le rythme de la vaccination encourageant.

«Il y a des cliniques sans rendez-vous un peu partout, il y a des entreprises qui se démarquent pour encourager les gens à recevoir une première dose, et des pharmacies offrent des cliniques sans rendez-vous. J’ai bon espoir qu’on aura de très bonnes nouvelles très bientôt.»

Un seul nouveau cas

La Santé publique a par ailleur signalé un nouveau cas de COVID-19 vendredi.

Le cas se trouve dans la zone 3 (région de Fredericton), et il s’agit d’une personne âgée de 50 à 59 ans. Ce cas est un contact d’un cas déjà confirmé.

Depuis jeudi, cinq personnes se sont rétablies et il y a 97 cas actifs. Au total, quatre personnes sont hospitalisées. Trois patients sont hospitalisés au Nouveau-Brunswick, et l’un d’entre eux se trouve à l’unité des soins intensifs. Un patient est hospitalisé à l’extérieur de la province, et il se trouve à l’unité des soins intensifs.

Cliniques de vaccination pour les élèves 

Du transport par autobus vers les cliniques de vaccination sans rendez-vous sera encore offert aux élèves âgées entre 12 et 15 ans pendant la semaine du 14 au 18 juin. Puisque le transport et les horaires dépendront du moment où les cliniques seront offertes dans chaque communauté, le personnel des écoles communiquera directement avec les familles afin de les informer de la possibilité que les élèves puissent y participer.

Bulle atlantique

Le comté de Cumberland en Nouvelle-Écosse sera compris dans la première phase du plan de déconfinement.

La première phase du plan entrera en vigueur lorsque 75 % de la population du Nouveau-Brunswick admissible aura reçu une première dose d’un vaccin.

Le reste de la Nouvelle-Écosse sera seulement compris une fois que la province aura atteint la deuxième phase du plan.

En vertu des restrictions assouplies, les gens du comté de Cumberland; de l’Île-du-Prince-Édouard; de Terre-Neuve-et-Labrador; et des régions d’Avignon et du Témiscouata, au Québec, qui voyagent au Nouveau-Brunswick n’auront pas à s’isoler ou à subir de test de dépistage.

«Le Cabinet et le comité multipartite du Cabinet sur la COVID ont pris la décision d’inclure le comté de Cumberland dans cette première phase puisque son nombre de cas est faible», a dit la ministre de la Santé, Dorothy Shephard.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle