Les voyageurs entièrement vaccinés et qui ont droit d’entrer au Canada n’auront plus à se soumettre à une quarantaine, à partir du 6 juillet.

Finis la quarantaine obligatoire à l’hôtel et le test de dépistage au huitième jour. Fini aussi l’isolement de 14 jours, à condition que le test de COVID-19 à l’entrée au Canada produise un résultat négatif.

Ottawa considère une personne «entièrement vaccinée» si elle a complété sa vaccination de deux doses de Pfizer, Moderna et AstraZeneca (Covishield) ou d’une dose de Johnson & Johnson (Janssen), 14 jours avant d’arriver au Canada.

Les voyageurs devront soumettre des preuves de leur vaccination en français ou en anglais. Si la preuve a été livrée dans une autre langue, une traduction certifiée conforme devra être fournie.

Ils devront aussi prévoir un plan de quarantaine de 14 jours au cas où leur test à l’arrivée donne un résultat positif.

Les tests négatifs à la COVID-19 obtenus moins de 72 heures avant l’entrée au Canada seront encore exigés.

Ces nouvelles règles ne s’appliquent qu’aux citoyens canadiens, résidents permanents et toutes les autres personnes ayant le droit d’entrer au Canada malgré les frontières fermées.

Les frontières canadiennes demeurent fermées pour tous les autres jusqu’au 21 juillet au moins.

Les non-vaccinés

Les enfants de moins de 12 ans qui ne seront donc pas vaccinés devront s’isoler pendant 14 jours à leur entrée au Canada. Cette quarantaine pourra se faire au domicile ou ailleurs, selon le choix des parents. Les membres de la famille vaccinés ne seront, eux, pas obligés de s’isoler pendant la quarantaine des petits.

Les changements annoncés lundi ne s’appliquent pas aux voyageurs qui ne sont pas complètement vaccinés. Ceux-ci devront, entre autres, continuer à suivre les règles de quarantaine imposée à l’hôtel s’ils arrivent par avion.

Preuves à fournir

Soixante-douze heures avant d’entrer au Canada, les voyageurs devront soumettre leurs renseignements dans ArriveCan. C’est par cet outil qu’ils donneront aux autorités leur plan de quarantaine et l’information sur leur vaccination. Ils devront y téléverser les documents qui prouvent la vaccination complète.

Ils devront garder sur eux des copies papier des preuves de vaccination à montrer à leur arrivée à la frontière et à conserver pendant 14 jours suivant leur entrée au pays.

«La décision finale en matière d’exemptions est prise par un représentant du gouvernement au point d’entrée, en fonction des renseignements qui lui sont présentés au moment de l’entrée au Canada, ce qui explique pourquoi un plan de quarantaine est encore nécessaire», précise le communiqué publié lundi.

Ainsi, si à la frontière, un douanier soupçonne des symptômes de COVID-19, il pourra imposer une quarantaine au voyageur.

Prochaines étapes

Le gouvernement fédéral précise que les changements annoncés lundi ne sont que la première étape d’assouplissement des règles de voyage. On ignore quand les prochaines étapes seront annoncées.

Par ailleurs, le gouvernement fédéral a également annoncé que les étrangers qui comptent immigrer au Canada et qui ont en main une confirmation de résidence permanente (CRP) pourront tous maintenant entrer au pays. Ottawa limitait jusqu’à maintenant l’entrée des détenteurs de CRP délivrées après le 18 mars 2020.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle