Il y a un peu plus de deux semaines, la Santé publique du N.-B. a brandi une carotte devant la population de la province: quand 75% des Néo-Brunswickois auront reçu deux doses de vaccin, les mesures de confinement seront levées. Force est de constater que la population a répondu à l’appel avec enthousiasme.

C’est le 6 juin que le gouvernement Higgs a brandi sa carotte.

Dans les sept jours précédant cette annonce, la Santé publique administrait en moyenne 8524 doses de vaccin par jour.

Dans les sept jours suivant l’annonce, ce chiffre est passé à 9049, soit une augmentation de 6,2%.

Le premier objectif dans le plan en trois temps du gouvernement Higgs visait à ce que 75% des Néo-Brunswickois âgés de 12 ans et plus aient reçu une première dose afin que les déplacements entre les provinces de l’Atlantique soient facilités.

Le seuil a été atteint le mardi 15 juin.

À ce moment, 75,1% des Néo-Brunswickois admissibles avaient retroussé leur manche au moins une fois, contre 73,7% des Canadiens.

Il s’agit de tout un revirement de situation quand on considère que moins d’un mois auparavant, le 17 mai, le N.-B. affichait un retard de 5,6 points de pourcentage sur la moyenne nationale!

Vers la phase 3

Les Néo-Brunswickois ont maintenant les yeux rivés sur le 2 août, date à laquelle la Santé publique de la province espère que 75% de la population admissible aura reçu deux doses de vaccin.

À ce moment, selon le gouvernement, «la province passera à la phase verte, l’arrêté d’urgence prendra fin, et toutes les restrictions seront levées».

L’objectif est-il réaliste? Selon nos calculs, il est théoriquement atteignable.

Un total de 520 000 Néo-Brunswickois âgés de 12 ans et plus devront avoir reçu deux doses de vaccin d’ici le 2 août si le gouvernement Higgs souhaite aller de l’avant avec le phase 3 de son plan de déconfinement.

Mardi, 139 120 Néo-Brunswickois étaient «totalement vaccinés», soit 20,1% de la population éligible – au pays, ce taux se situait à 22,9%.

C’est donc dire que 9212 Néo-Brunswickois devront recevoir une deuxième dose du vaccin chaque jour pendant 42 jours pour que le déconfinement complet ait lieu le 2 août.

La bonne nouvelle, c’est que depuis le 1er juin, une moyenne de 8968 Néo-Brunswickois ont chaque jour été inoculés. C’est seulement 437 personnes de moins que la cible quotidienne à atteindre d’ici le 2 août.

En fait, l’objectif de vacciner 8531 personnes par jour a été atteint 10 fois au cours des 14 derniers jours, ce qui est de très bon augure.

Autre signe encourageant, lundi, alors que tous les Néo-Brunswickois étaient invités à prendre rendez-vous pour obtenir une deuxième dose de vaccin, le site de réservation de la Santé publique a été inondé de demandes, certains ayant dû patienter plus d’une heure afin de prendre rendez-vous.

 

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle