Les efforts de vaccination pour la seconde dose progressent au-delà des espérances de la Santé publique. Cela dit, le pourcentage de vaccination pour la première dose, lui, avance au compte-goutte.

La semaine dernière, grâce à l’atteinte de son objectif d’administration d’une première dose de vaccin contre la COVID-19 à 75% de sa population âgée de 12 ans et plus, le Nouveau-Brunswick franchissait la première étape de son plan de retour à la phase verte.

Le lendemain, l’atteinte des 20% de vaccination auprès de la catégorie des 65 ans et plus a fait basculer la province plus tôt que prévu dans la seconde phase de ce plan.

Ces plateaux ont permis l’assouplissement de certaines restrictions sanitaires imposées depuis le début de la pandémie, notamment celles liées aux voyages avec le reste du pays. Depuis, le nombre de cas dans la province n’a pas explosé dans la province.

Dans les faits, la Santé publique n’avait qu’un seul cas de la COVID-19 à rapporter mercredi soit un homme âgé de 90 et plus de la zone 6. Il s’agit d’un contact avec une personne déjà diagnostiquée. On souligne par ailleurs que cinq citoyens se trouvent actuellement dans un milieu hospitalier en lien avec le virus, dont deux aux soins intensifs.

Le nombre de cas actifs se chiffre désormais à 43, soit le plus bas depuis la mi-mars.

Selon la médecin-hygiéniste en chef de la province, la Dre Jennifer Russell, on ne rapporte aucun cas de COVID-19 importé d’une autre province depuis maintenant deux semaines.

«On a vraiment confiance dans la vaccination. Au fur et à mesure que ses taux augmentent, le risque que d’autres éclosions compromettent notre système de santé diminue. Cela dit, le risque ne disparaît pas complètement pour autant. C’est pourquoi il faut demeurer vigilant et continuer de suivre les recommandations de la Santé publique», a-t-elle souligné.

Vaccination

Actuellement, 76,5% de la population de 12 ans et plus du Nouveau-Brunswick a reçu au moins une dose du vaccin et 21,5% une seconde.

Le Nouveau-Brunswick est la 4e province au pays en termes de pourcentage de population de 12 ans et plus et arrive bon premier en Atlantique. Autre donnée intéressante, le pourcentage de la population de 65 ans et plus étant complètement vaccinée atteint 38,6%.

Lundi, la province annonçait que la prise de rendez-vous pour la seconde dose était désormais ouverte à tous. Cette seule journée, plus de 31 000 citoyens ont pris rendez-vous. À ce rythme, est-ce que la province croit être en bonne position pour atteindre la troisième phase de plan et même la devancer?

«Au cours de la dernière semaine, on a administré 67 690 doses de vaccin, notre plus grand nombre jusqu’à présent. Aussi, 88 423 personnes ont pris rendez-vous uniquement dans un centre administré par les régies de santé. Ce sont donc de très bonnes nouvelles, et si ça continue comme ça, on va certainement atteindre nos cibles dans quelques semaines», croit la Dre Russell.

Ralentissement

Si tous les yeux sont tournés vers les chiffres de la seconde dose, force est d’admettre que ceux de l’administration de la première dose stagnent depuis l’atteinte de la marque des 75%.

Quelque 500 premières doses seulement ont été administrées au cours de la dernière semaine. Pour atteindre les 80%, il manquerait environ 24 000 personnes. La médecin-hygiéniste en chef n’a pas caché que ce ralentissement l’inquiétait, particulièrement avec le variant Delta.

Une invitation spéciale a d’ailleurs été lancée à la population des 40 ans et moins à se retrousser la manche et à se faire vacciner alors que le taux peine à dépasser les 60%.

«La vaccination demeure la meilleure protection contre les hospitalisations», a noté la docteur.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle