Le projet de réfection de l’Aréna de Cap-Pelé s’ajoute à la construction d’un centre communautaire intergénérationnel avec du financement des trois paliers gouvernementaux totalisant 13,5 millions $.

Les applaudissements ont fusé dans la petite foule réunie devant l’Aréna de Cap-Pelé mercredi matin.

Le gouvernement fédéral offre 5,4 millions $ au projet de rénovation de l’aréna et à la construction d’un lieu de rencontre pour la communauté.

Le gouvernement provincial finance aussi le projet à la hauteur de 4 millions $, alors que la municipalité et la communauté ont soutenu le tout avec une contribution de 4,1 millions $.

Le centre communautaire intergénérationnel comprendra une salle multifonctionnelle, une piste de marche de 140 mètres, trois salles de réunions et une salle communautaire.

Après les rénovations, l’aréna du village aura 500 sièges de plus, ainsi que six nouveaux vestiaires, une nouvelle aire de réception, un ascenseur, une cantine et de nouvelles toilettes.

Le maire de Cap-Pelé, Serge Léger, affirme que la communauté attendait la réalisation de ce projet depuis plusieurs années.

«On voulait faire une rénovation, puis on a vu ce complexe qui allait profiter à l’aréna et aux citoyennes et citoyens», explique-t-il.

Une fois complété, le maire espère que le projet aura un effet positif sur la qualité de vie dans la région et qu’il permettra de garder les citoyens dans les parages et d’attirer de nouvelles familles à s’y installer.

Selon M. Léger, environ 2,8 millions $ de la contribution de la municipalité proviennent d’une collecte de fonds dans la communauté.

Différentes entreprises de la région, telles que des boucanières et des usines de transformation de fruits de mer, y ont également contribué, selon lui.

Le président du Conseil privé de la Reine pour le Canada et ministre des Affaires intergouvernementales, Dominic LeBlanc, était à Cap-Pelé pour annoncer le financement de la part du gouvernement fédéral.

«La communauté de Cap-Pelé s’est vraiment mise ensemble depuis plusieurs mois pour faire un projet de rénovation qui s’imposait depuis longtemps. Ce qui m’a le plus motivé à aller chercher (cet argent), c’est que la communauté et les gens de Cap-Pelé, ont vraiment été extraordinairement généreux. Que le gouvernement fédéral fasse une contribution, c’est tout à fait normal, mais ce qui est extraordinaire c’est que les gens ont fait un effort exceptionnel, et c’est pour quoi ça va être un grand succès.»

Guy Donelle, un entrepreneur de la région, est l’un des organisateurs de la collecte de fonds.

«C’est très facile de faire une campagne de financement quand les gens le veulent», dit-il.

Ce père de deux enfants trouvait que Cap-Pelé manquait le bateau en matière d’infrastructures pour les jeunes et moins jeunes, comparativement avec d’autres centres communautaires ailleurs. En 2016, il a mis sur pied un comité pour changer la donne.

«On était rendus de l’arrière. L’aréna a été construit en 1974 et il y a seulement un peu de construction mineure qui s’est faite. (…) On est dans une situation où on a besoin d’avoir des infrastructures pour ne pas que les gens déménagent dans d’autres régions. Il faut garder nos jeunes et nos familles ici.»

Le ministre responsable de la Société de développement régional et ministre de l’Environnement et des Changements climatiques, Gary Crossman, était également présent pour l’annonce.

«L’amélioration des infrastructures communautaires et récréatives encouragera les résidents de Cap-Pelé et de la région à maintenir un mode de vie actif et sain», a-t-il dit.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle