Ils déployaient leurs ailes à Edmundston, à Grand-Sault et à Saint-Quentin depuis mars 2020 afin d’accompagner les gens dans le besoin. Aujourd’hui, le groupe de bénévoles tourne la page, sans regret, considérant avoir accompli leur mission.

«Que ça fait du bien de faire le bien», écrivait Pierre Thibault, l’instigateur du groupe, dimanche.

Dans une publication Facebook, l’homme d’Edmundston a voulu rendre un dernier hommage aux Anges et leurs partenaires en soulignant leurs contributions au cours de la pandémie.

«Je n’aurais jamais cru en mars 2020, alors que j’offrais simplement mes services pour faire des épiceries pour les personnes retenues à la maison à la suite des consignes de la santé publique, qu’allait naître ce mouvement de solidarité», s’étonnait-il.

«Des dizaines de personnes se sont jointes à moi pour participer à ce projet d’entraide. Je me souviens de la toute première personne à me faire signe. C’est bien toi, Sami Benlamlih, un étudiant en médecine qui se sentait interpellé à s’investir dans ce projet. (…)»

À l’approche du temps des fêtes, l’an dernier, les Anges bienveillants s’étaient engagés à tendre la main aux personnes vivant seules afin de briser l’isolement.

En février, c’était dans les foyers de soins, en collaboration avec des étudiants de la Cité des Jeunes A.-M. Sormany, qu’ils répandaient des messages d’amour à l’occasion de la Saint-Valentin.

«(…) Ce fut touchant de voir ces nombreuses personnes s’y mettre et embellir la vie, ne serait-ce que pour quelques jours de cœur et d’amour!», se souvient M. Thibault.

Au cours de l’hiver, le groupe a assuré le déneigement des voitures dans les stationnements des foyers de soins et de l’hôpital afin de rendre service aux travailleurs essentiels.

Des membres ont aussi prêté main-forte à la Santé publique, par exemple en organisant la livraison de repas durant les éclosions qui ont frappé plusieurs foyers de soins dans la région, ou en participant aux cliniques de vaccination communautaire.

L’organisateur précise que les Anges ont aussi réussi, à travers leurs activités, à redonner plus de 3000$ aux organismes locaux.

«J’ai le cœur rempli de reconnaissance pour ces centaines de personnes qui ont accepté de faire une différence dans notre communauté en devenant un ange bienveillant, même si ça n’a été que pour une journée pour certains. Merci à chacun de vous. J’ai également l’esprit plein de gratitude envers ces commerces et ces nombreux partenaires qui ont rendu possible ce projet communautaire. Il n’y a rien qui se fait seul à cette échelle, mais ensemble tout devient possible!», a-t-il écrit.

Si les Anges bienveillants ont su aider le Nord-Ouest à traverser des moments difficiles, M. Thibault conclut que de nombreux bénévoles ont aussi bénéficié eux-mêmes de leur participation au projet.

«Nous nous sommes fait du bien (…)», a-t-il souligné.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle