Devant le manque d’eau potable dans le quartier de Saint-Hilaire, la Communauté rurale de Haut-Madawaska a décidé d’offrir à toutes les résidences du secteur un contenant d’eau de 18 litres par semaine afin de compenser l’avis d’ébullition émis par le ministère de la Santé du Nouveau-Brunswick.

La décision de l’administration municipale intervient après la tenue, mardi soir dernier, d’une réunion de travail de la Communauté de Haut-Madawaska et des préoccupations exprimées par certains citoyens lors de la rencontre publique du 7 septembre dernier.

La communauté rurale s’attend à des dépenses de l’ordre d’environ 30 000$.

Un avis de faire bouillir l’eau a été émis le 1er février par le ministère de la Santé pour le quartier Saint-Hilaire.

Les autorités avaient expliqué à l’époque que les puits ne remplissaient pas le réservoir à un point acceptable comme ils le devraient et que de l’eau devait être puisée dans un autre puits déjà existant dans le quartier afin de répondre à la demande résidentielle.

Un projet de creusage de nouveaux puits et de construction d’une station de pompage de 1.2 million $ est actuellement en attente de financement du fédéral et de la province, au grand désespoir de plusieurs citoyens qui dénoncent la lenteur de son avancement.

«La Communauté fera tout ce qui est possible pour revenir à la normale le plus tôt possible, mais il y a des étapes que nous devons suivre et c’est hors de notre contrôle», a indiqué l’administration municipale par voie de communiqué.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle