Pendant plus de 40 ans, le métier à Lazare Ward l’amenait à préparer de la nourriture pour les autres. Même à la retraite, l’homme de Caraquet continue à s’adonner à ce plaisir.

Lazare Ward était l’un des exposants présents à la première Exposition régionale agricole de Saint-Isidore depuis 2016. Que ce soit des saucisses et des pattes de cochon dans le vinaigre ou de la sauce spaghetti maison, sa petite table était recouverte de conserves traditionnelles et artisanales qu’il avait préparées pour l’occasion.

«Mes recettes viennent d’un peu partout. On ne peut pas tout apprendre tout seul, ça prend toujours les autres. Faire à manger, c’est un art. J’ai commencé en 1964, en 1965 et en 1966 en Abitibi, à 17 ans. C’est là où j’ai appris à cuisiner. J’ai fait ce métier pendant 40 ans», dit-il.

En plus de partager un peu de bonheur, il espère aussi récolter un peu d’argent pour soutenir son petit-fils, un passionné du hockey.

L’Exposition régionale agricole s’est tenue les 17 et 18 septembre à Saint-Isidore. Comme l’a expliqué Irène McLaughlin, responsable de l’organisation de l’événement, l’objectif était de faire revivre une tradition de longue date dans la région.

«On fait ça pour garder la tradition. Ce genre d’évènement est toujours très commun chez les anglophones dans le coin de Fredericton et de Saint-Jean et ça fonctionne très bien. On voulait garder ce concept chez nous dans la Péninsule acadienne. Je me souviens, lorsque j’étais jeune, qu’il y avait des participants d’un peu partout, même de Fredericton et de Saint-Jean, car il y a beaucoup de fermes dans ce coin. Ils exposaient leurs fleurs, leurs légumes et leurs animaux, mais il n’y aura pas d’animaux cette année», a-t-elle récemment dit.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle