La quatrième vague de la COVID-19 continue à déferler sur le Nouveau-Brunswick, alors que 143 nouveaux cas ont été rapportés ce week-end, dont 82, dimanche, un record. On rapporte aussi deux nouveaux décès liés à la maladie pulmonaire, ce qui porte le nombre total à 54 dans la province depuis mars 2020.

Trente-trois personnes sont hospitalisées en raison du virus et 15 d’entre elles se trouvent à l’unité des soins intensifs. Aucune personne de moins de 19 ans n’est actuellement hospitalisée. Il y a actuellement 628 cas actifs.

Pas moins de 33 cas ont été signalés dans la zone 1 (région de Moncton), 8 dans la zone 2 (région de Saint-Jean), 46 dans la zone 3 (région de Fredericton et l’ouest de la province), 32 dans la zone 4 (région d’Edmundston), 11 dans la zone 5 (Restigouche) et 10 dans la zone 6 (Chaleur et Péninsule acadienne).

Selon la Santé publique, la vaste majorité des cas positifs n’était pas pleinement vaccinée contre la COVID-19 (85% samedi et 78% dimanche).

Au chapitre des bonnes nouvelles, 86 personnes se sont rétablies au cours du week-end et le taux de pleine vaccination s’élève maintenant à 79,2%, alors que 88% des Néo-Brunswickois ont reçu au moins une première dose. Sur les 143 cas de samedi et dimanche, 50 concernaient des personnes âgées de 19 ans et moins.

Deux décès

La Santé publique a annoncé de nouveaux décès liés à la COVID-19, dont celui d’une personne âgée de 70 à 79 ans de la zone 3 (région de Fredericton) samedi. Dimanche, on déplorait la perte d’une personne âgée de 40 à 49 ans de la zone 1 (région de Moncton).

Le premier ministre Blaine Higgs et la médecin-hygiéniste en chef, la Dre Jennifer Russell ont tenu à offrir leurs condoléances aux familles et aux proches des deux victimes de la maladie.

État d’urgence et mesures de santé publique en vigueur

Le gouvernement provincial rappelle à la population qu’en raison du nombre actuel d’hospitalisations liées à la COVID-19, l’état d’urgence a été rétabli et un arrêté obligatoire est maintenant en vigueur. Il comprend de nouvelles mesures visant à limiter les contacts et à garantir le maintien d’une distance physique. Il vise aussi à exiger de certaines entreprises et événements qu’une politique de vaccination ou de port du masque et dépistage sur le lieu de travail soit mise en place.

Toutes les mesures de la Santé publique actuelles restent également en place, y compris le port obligatoire du masque dans les espaces publics intérieurs et l’obligation de présenter une preuve de vaccination pour accéder à certains événements, services et entreprises.

Toute personne qui entre au Nouveau-Brunswick doit préalablement s’inscrire auprès de la province.

La Santé publique rappelle aussi qu’une troisième dose des vaccins à ARNm est maintenant offerte aux personnes âgées de 12 ans et plus qui sont modérément ou gravement immunodéprimées en raison d’une maladie ou d’un traitement.

Ces personnes devront signer une déclaration attestant qu’elles répondent aux critères d’admissibilité.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle