Nous avons sans doute été plusieurs à mélanger notre dinde et nos patates dans une délicieuse sauce aux canneberges le week-end de l’Action de grâce. Sans le savoir, il y a de petites chances que les canneberges aient été cultivées dans le nord-est de la province, à Pokeshaw.

C’est dans la petite communauté anglophone située près de Grande-Anse où l’on retrouve la ferme Canwick, où sont cultivés près d’un million de livres du petit fruit rouge sur une superficie d’environ 60 acres.

La courte période de récolte a débuté cette semaine et elle se poursuivra pendant une dizaine de jours.

«Anciennement, on commençait vers le 1er octobre, mais avec l’équipement disponible aujourd’hui, ça va un peu plus vite. On est capable de le faire dans une dizaine de jours. Normalement, on termine entre le 22 et le 25 octobre», explique Mitch Paulin, responsable de la ferme.

Durant cette période, des camions transporteront la récolte vers les transformateurs, dont la plupart se trouvent au Québec, le deuxième plus grand producteur de canneberges au monde.

«Il y a environ 20 à 30 000 livres par acre, donc on produit de gros volumes chaque année. Durant la récolte, ça permet de donner un peu d’emploi aux gens de la région.»

Même si on retrouve de la canneberge à l’état sauvage, dans la nature, l’exploitation commerciale du petit fruit est un phénomène plutôt récent au Nouveau-Brunswick. Selon le gouvernement provincial, la première cannebergière a été développée au Nouveau-Brunswick au début des années 1990. Celle de Pokeshaw a été établie en 2009.

Fêter la canneberge

Mary-Anne Riordon, de Pokeshaw, habite non loin du site de la ferme Canwick. L’enseignante à la retraite a pu en apprendre plus sur le processus de la récolte l’an dernier.

«J’ai trouvé ça incroyable et impressionnant. J’ai demandé à Mitch s’il serait possible de créer un lien quelconque avec notre communauté de Pokeshaw/Black Rock. Je pense qu’il était pas mal emballé par la proposition, donc nous travaillons ensemble ici et là depuis environ un an.»

Elle invite maintenant la communauté à en découvrir plus sur la canneberge locale. Un petit festival se déroulera les 16 et 17 octobre à Pokeshaw. La population peut participer à une tournée d’environ une heure, en anglais ou en français, sur la ferme samedi et dimanche de 12h à 16h. Le coût d’entrée de 10$ comprend aussi un grand sac de canneberges. Plus de renseignements sont disponibles par téléphone au (506) 627-6887.

Un souper communautaire prévu samedi soir a été annulé.

Dimanche, de 13h à 17h, un marché avec de l’artisanat, de la musique, du café et surtout, des produits à base de canneberge, aura lieu au Centre communautaire Pokeshaw/Black Rock.

Les mesures sanitaires liées à la Covid-19, comme le port du masque et une preuve de vaccination, devront être suivies.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle