L’unilinguisme de la ministre de la Santé, Dorothy Shephard, qui a livré un discours uniquement en anglais lors d’une importante conférence de presse portant sur la situation dans les hôpitaux et la COVID-19, a rebondi l’Assemblée législative, mercredi.

La députée libérale de Caraquet, Isabelle Thériault, a tenu à dénoncer ce qu’elle estime être un manque de respect envers la communauté francophone.

La chef adjointe du Parti libéral Isabelle Thériault. – Archives

«Imaginons que nous soyons en pleine pandémie mondiale, dans une province officiellement bilingue, et qu’à chaque une conférence de presse se déroule avec des informations cruciales, évidemment, qui nous seraient communiquées uniquement en français parce que nous aurions un premier ministre unilingue francophone. Imaginez ça pour une minute.»

«Tout se déroulerait en français. Les journalistes anglophones nous poseraient une question en anglais, on lui dirait: “en français s’il vous plaît.” Les anglophones réclameraient qu’on s’adresse à eux dans leur langue, on leur répondrait: “il y a de la traduction, contentez-vous de ça.”»

«Imaginez un premier ministre qui s’en balancerait de respecter l’autre communauté linguistique. Un homme qui n’aurait ni l’instinct, ni le respect, ni même la décence d’avoir à ses côtés une personne pour répondre aux questions en anglais. Un élu qui ne respecterait même pas la Loi sur les langues officielles.»

Sur Twitter, Mme Thériault a indiqué qu’elle aurait voulu ajouter que c’était la situation vécue quotidiennement par les francophones du N.-B. et que M. Higgs devrait assumer son rôle comme premier ministre d’une province bilingue.

Elle a toutefois été incapable de le faire en raison de l’intervention de Kris Austin, le chef de l’Alliance des gens, qui a signalé au président de la chambre que son temps de parole était terminé.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle