Un mémorial visant à honorer la mémoire de la jeune disparue Madison Roy-Boudreau a fait son apparition à Bathurst, non loin du lieu de résidence de l’adolescente qui manque à l’appel depuis déjà cinq mois.

Le mémorial a été érigé au coin de la rue Chaleur et de l’avenue Grange, à l’endroit même où la jeune fille âgée de 14 ans devait prendre l’autobus le 11 mai en matinée afin de se rendre à l’école.

Madison Roy-Boudreau n’a jamais été revue depuis cette date.

Des proches de cette dernière ont ainsi érigé une croix où il est inscrit «RIP Madison» ainsi que la date de sa naissance et de sa disparition.

Des animaux en peluche, des fleurs, des chandelles, des lumières, un drapeau orange arborant l’inscription Every Child Matters et une photo de l’adolescente, ainsi que plusieurs autres objets se retrouvent à l’endroit qui est devenu depuis peu un lieu de recueillement.

Nancy Pitre, une résidente de Bathurst, a même confectionné un imposant panier-cadeau qu’elle a récemment déposé sur le site du mémorial.

Rencontrée sur place mercredi après-midi, Annie Chiasson a indiqué pour sa part à l’Acadie Nouvelle qu’elle mettait la touche finale à la confection d’une croix qu’elle ira ériger au cours de la journée de jeudi.

La veille, la dame qui réside à Bathurst avait planté à cet endroit une fleur provenant de son jardin.

Devant le fait que Madison Roy-Boudreau n’a toujours pas été retrouvé après cinq mois d’enquête policière et de recherches au sol et dans les airs, celle qui est proche de la famille Roy-Boudreau a laissé savoir qu’elle entend sous peu organiser un rassemblement devant les bureaux de la Force policière de Bathurst.

Une enquête policière qui se poursuit activement

L’enquête au sujet de cette disparition et qui est menée par la Division des enquêtes criminelles de la police de Bathurst avec l’aide de la GRC se poursuit activement, a indiqué la porte-parole de la force policière de l’endroit.

Questionnée par l’Acadie Nouvelle, la sergente Julie Daigle a raconté que les recherches au sol se poursuivaient dans le secteur de Middle River, un endroit isolé et boisé situé tout près de Bathurst.

Les recherches sont menées depuis le début du mois d’août à cet endroit précis dans l’espoir d’éclaircir les circonstances entourant la disparition de Madison Roy-Boudreau et d’éventuellement retrouver la trace de la jeune fille.

«Je comprends la frustration des gens qui veulent absolument savoir ce qui s’est passé avec Madison, mais je ne peux malheureusement pas tout dire ce qui se passe actuellement afin de ne pas nuire à l’enquête qui est en cours», a expliqué la policière.

«Je peux toutefois dire que la famille est tenue au courant des développements de l’enquête, contrairement à ce qui est raconté dans certains médias et sur les réseaux sociaux. Les enquêteurs travaillent sans relâche sept jours sur sept dans cette affaire», a ajouté la sergente Daigle.

La police avait déclaré en août dernier que l’adolescente avait été victime d’un homicide, sans trop fournir de détails.

Madison Roy-Boudreau mesure 5 pi 4 po et pèse 119 lb. Elle a les yeux bruns et les cheveux bruns. La dernière fois qu’elle a été vue, elle portait un coton ouaté gris et des pantalons de camouflage.

Toute personne ayant des informations concernant la disparition de Madison Roy-Boudreau est invitée à communiquer avec la Force policière de Bathurst au (506) 548-0420 (option #2) ou par l’intermédiaire de l’organisme Échec au crime au 1-800-222-TIPS (8477).

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle