Le taux de taxe foncière demeurera stable à 1,5247 pour cent à Rogersville en 2022. De plus, la mairesse de Rogersville est satisfaite du nouveau regroupement de sa municipalité à la suite du dépôt du livre blanc en matière de gouvernance locale.

Comme il fallait s’y attendre, la municipalité a augmenté en valeur au cours des 12 derniers mois. De 57 504 400 $, l’assiette fiscale est évaluée à 60 652 500 $ pour 2022.

La mairesse, Pierrette Robichaud, s’est dit contente de son budget. «Financièrement, on termine l’année en bonne situation, a-t-elle fait savoir. Les égouts, on les augmente chaque année en fonction du coût de la vie, mais pas plus.»

En fait, le budget des égouts a subi une légère augmentation de 2 %. Les coûts seront de 318 $ par unité pour la prochaine année. Globalement, le budget des égouts varie de 207 436 $ en 2021 à 207 979 $ pour 2022.

Le budget total de fonctionnement de 1 525 605 en 2021 passe à 1 694 562 $ en 2022.

Gouvernance locale

Dorénavant, à la suite de la publication du livre blanc du gouvernement provincial, le Village de Rogersville et les districts de services locaux (DSL) avoisinants font partie de l’entité 25. Cette nouvelle entité est composée des DSL de Collette, Acadieville, la paroisse de Rogersville, Harcourt (10 %), Weldford (5%) et Saint-Louis-de-Kent (5%). Selon Pierrette Robichaud, ce 5% de Saint-Louis se trouve tout près d’Acadieville et il n’y a aucune maison sur ce territoire.

La mairesse est satisfaite du nouveau regroupement touchant sa municipalité. «Il y a trois ans, on a proposé un regroupement dans la grande région de Rogersville, et 75% des gens ont voté contre. Dans le livre blanc, le gouvernement propose exactement la même chose qu’on avait proposé dans le temps. Je crois qu’ils ont pris notre document et ont fait un copié-collé», dit-elle en riant.

Il faut préciser que seuls les résidents des DSL de Collette et des paroisses de Rogersville et Acadieville avaient eu droit de vote en 2019, et s’étaient prononcés contre le regroupement avec le Village de Rogersville.

«Il fallait que ce soit fait. Comme je dis à tout le monde, ça fait des années qu’on travaille comme une grande région. Là, on le fait officiellement. Les gens des DSL seront représentés au sein du conseil municipal. Ils auront une voix à la table. On va pouvoir faire des projets ensemble. Je ne vois que du bien là-dedans», explique la mairesse de Rogersville.

Elle a mentionné également que les gens des DSL voisins utilisent déjà les services de la municipalité, et que les enfants vont déjà aux mêmes écoles.

Commission des services régionaux de Kent

Le plan du ministre Allain mentionne que le rôle et le mandat des commissions de services régionaux seront élargis. Le gouvernement veut améliorer la capacité de leadership de ces organisations en élargissant l’équipe de direction. «Les mandats des commissions de services régionaux seront élargis afin d’inclure le développement économique, le développement communautaire, la promotion du tourisme régional, le transport régional et le partage des coûts de l’infrastructure récréative régionale», peut-on lire dans le livre blanc.

La présidente de la Commission des services régionaux de Kent a fait savoir qu’une réunion publique aura lieu jeudi à compter de 18h30, à la salle du conseil municipal de Richibucto, pour discuter de la question. «Il y a des gens autour de la table qui sont très contents, et d’autres qui ne le sont pas», a spécifié la présidente.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle