IJL – Réseau Presse – Acadie Nouvelle

Le taux de taxe municipale demeurera stable à 1,35$ par cent dollars d’évaluation en 2022 à Bouctouche. Les citoyens devront toutefois payer un peu plus cher pour les services d’eau et d’égouts.

La Ville de Bouctouche a adopté son nouveau budget lors d’une réunion extraordinaire le 9 novembre, en présence du maire Aldéo Saulnier, du maire suppléant Achille Bastarache, de la conseillère Mariette Cormier et des conseillers Jean-Noël LeBlanc et Oscar LeBlanc.

«On a une petite augmentation pour les eaux et égouts», a signalé le maire, soit 20$ de plus pour chaque service. La taxe pour le service d’égout passe de 275$ à 295$ l’unité.

Le taux pour le service d’eau en 2022 augmente de 225 $ à 245$ l’unité.

Le budget total de fonctionnement des services d’eau et d’égouts pour la prochaine année sera de 878 089$. Le maire prévoit un investissement de 3 millions $ dans les infrastructures d’eau et égouts. Des travaux sont maintenant exécutés en rapport à la tuyauterie de la lagune des eaux usées.

Il n’en demeure pas moins que la Ville de Bouctouche connaît une belle croissance. Son assiette fiscale a augmenté de 8,53 %, passant de 223 602 250 $ en 2021 à 242 672 750 $ en 2022. Cette augmentation d’environ 20 millions $, le maire l’attribue en partie aux valeurs immobilières qui ont augmenté en général.

Par ailleurs, les taux de location des patinoires pour le Centre J.K. Irving et du Forum de Bouctouche pour la saison 2022-2023 augmentent de 10$ l’heure. Ce qui signifie que le taux régulier sera de 160 $ l’heure et 190$ pour les heures de plus grande utilisation.

Les trois conseillers ont voté en faveur de ce changement tandis que Mariette Cormier a voté contre. Selon le maire, en procédant ainsi, Bouctouche aura le même taux que Cocagne.

Hôpital Stella-Maris à Bouctouche

À la suite de la parution du livre blanc du gouvernement provincial en matière de réforme sur la gouvernance locale, l’hôpital Stella-Maris de Kent fera partie de l’entité 29 qui comprend la Ville de Bouctouche, 90% du District de services locaux (DSL) de Wellington et le DSL de Sainte-Anne-de-Kent, là où se trouve l’hôpital Stella-Maris de Kent. C’est sans surprise qu’Aldéo Saulnier a appris la nouvelle la semaine dernière.

«Ça fait longtemps qu’on en parle. Ça fait longtemps que je suis assis à la table du conseil et tout le monde parlait le même langage, c’est-à-dire qu’il fallait avoir un regroupement municipal à la grandeur de la province. Finalement, on s’en va là.»

Il tient à rassurer les gens de Sainte-Anne-de-Kent et Wellington qu’ils ne payeront pas le taux de taxe actuel de 1,35$ par 100$ d’évaluation.

«Le fond d’la baie ne va pas payer 1,35$, ni Sainte-Anne. Tout le monde a un taux de taxe différent, basé sur les services qu’ils reçoivent», a dit le maire.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle