IJL – Réseau.Presse – Acadie Nouvelle

La ferme Tanilou située à Shediac River invite la population à une visite de ses animaux les 11 et 12 décembre prochain, de 10h à 15h.

«Premièrement, le nom Tanilou c’est parce qu’on a trois enfants: Taliane, Niko et Louka, c’est leur première initiale», explique l’organisatrice de l’activité, Shanie Cormier.

«Il y a cinq ans, on est allé chercher trois lapins pour les enfants, ensuite une couple de poules.» À partir de là, le nombre d’animaux a continué d’augmenter. La famille composée de cinq personnes possède maintenant 20 lapins et au-dessus de 50 poules.

«On a eu des cochons, des chèvres, des pintades, des canards, ça a continué. Puis la raison, c’est juste parce que j’aime les animaux», explique la fermière.

«Vraiment, la plupart des animaux qu’on a, c’est du monde qui ne les veut plus, dit-elle. On n’a même pas de grange. Tous les enclos ont chacun leur cabane.»

«Les cochons et les poules, c’est de la viande et des œufs, mais les autres, ce sont tous des animaux domestiques, dit-elle. L’année passée, ç’a commencé comme ça. Le monde veut voir les animaux.» Elle et son conjoint Philippe ont alors commencé à ouvrir au public l’année dernière à l’Halloween, ensuite à Noël, à Pâques et une fois durant l’été, juste pour partager des activités avec les gens.

«La ferme va être décorée, on a plein de décorations de Noël partout dehors dans les cages. Notre ferme, ce n’est pas dans un champ comme une ferme normale. C’est un sentier dans le bois. Les cages sont autour du sentier. Vraiment tu peux faire une petite marche et voir les animaux, explique l’organisatrice. C’est une terre à bois qu’on a, alors tout le bois va être décoré.»

Selon Shanie Cormier, les gens adorent la visite. «On a toujours eu des bons commentaires», dit celle qui planifie même de développer le sentier.

Le père Noël sera sur place pour l’occasion et du chocolat chaud sera offert. Toutefois, pour aider l’environnement, les hôtes demandent aux gens d’apporter leurs propres tasses. «Notre but, ce n’est pas de faire de l’argent, mais de partager la joie. Les gens nous donnent ce qu’ils veulent et nous ça va aller pour la nourriture des animaux, dans l’enclos des animaux, ça va pour la ferme, ça nous aide», indique l’hôtesse.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle