Le Nouveau-Brunswick signalait mardi 55 nouveaux cas de COVID-19 et un nouveau décès lié à l’infection.

La Santé publique a confirmé qu’une personne de 70 à 79 ans dans la région de Fredericton était morte des suites de la COVID-19.

On signalait mardi 93 rémissions, pour un bilan de 667 cas actifs au Nouveau-Brunswick. On comptait 66 hospitalisations, dont 15 aux soins intensifs. Deux jeunes de 19 ans ou moins sont présentement hospitalisés.

Parmi les nouveaux cas, on en retrouve 16 dans chacune des grandes régions de Moncton, Fredericton et Saint-Jean.

À Miramichi, le Réseau de santé Horizon a déclaré une éclosion à l’hôpital régional, aux soins intensifs et dans l’unité de médecine familiale. Selon Horizon, un patient a été déclaré positif jusqu’ici, mais aucun membre du personnel n’a été infecté en lien avec ce cas.

La médecin-hygiéniste en chef, Jennifer Russell, a indiqué mardi que des éclosions étaient actuellement signalées dans trois hôpitaux: à Moncton, Saint-Jean et Miramichi. Elle précise que parmi les personnes qui sont actuellement hospitalisées dans la province, 27 ont contracté la COVID-19 alors qu’elles se trouvaient déjà à l’hôpital pour d’autres raisons.

Selon la Santé publique, 81,7 % des Néo-Brunswickois admissibles sont pleinement vaccinés et 86,7 % ont reçu leur première dose.

Le secteur public en Nouvelle-Écosse

La Nouvelle-Écosse signalait mardi 61 nouveaux cas de COVID-19 et 31 rémissions.

Les responsables de la santé publique affirment avoir identifié un nouveau groupe de cas dans une communauté localisée de la zone nord et il existe également des preuves d’une propagation communautaire limitée à Halifax et dans certaines parties du nord de la Nouvelle-Écosse.

Le médecin-hygiéniste en chef, Robert Strang, a déclaré mardi que la grappe dans la zone nord implique un groupe d’individus en grande partie non vaccinés. La province comptait mardi 200 cas actifs avec 13 personnes hospitalisées, dont quatre aux soins intensifs.

Le gouvernement a par ailleurs indiqué mardi que 99 % des fonctionnaires, des travailleurs de la santé de première ligne, des ambulanciers paramédicaux et du personnel des écoles avaient reçu au moins une dose d’un vaccin contre la COVID-19.

Les travailleurs du secteur public en Nouvelle-Écosse devaient être au moins partiellement vaccinés mardi à minuit, sans quoi ils pouvaient être mis en congé sans solde dès mercredi.

Le ministère de l’Éducation a précisé qu’il pourrait y avoir certaines perturbations sur les trajets des autobus scolaires dans la région de Halifax et dans d’autres régions. Les familles seront informées en cas de retard ou de changement d’itinéraire.

De son côté, le ministère des Aînés et des Soins de longue durée affirme que les pénuries de main-d’?uvre à cause de la vaccination obligatoire pourraient signifier que certains établissements et agences de soins à domicile pourraient ne pas être en mesure d’accepter de nouveaux résidents en raison d’un petit nombre d’employés non vaccinés.

Les responsables affirment que 20 exemptions ont été accordées: on a accepté deux des 134 demandes présentées en vertu des droits individuels et 18 des 49 demandes pour des raisons médicales.

Une grappe dans l’Î.-P.-É.

L’Île-du-Prince-Édouard signalait mardi un nouveau cas de COVID-19: une personne de moins de 19 ans qui est un contact étroit avec une infection déjà connue.

L’île compte présentement 29 cas actifs signalés de la maladie. L’administratrice en chef de la santé publique affirme qu’il y a eu 28 cas liés à une grappe détectée le 17 novembre dans le comté de Prince.

La docteure Heather Morrison précise que l’Île-du-Prince-Édouard continuera de tester les visiteurs aux points d’entrée et recommandera qu’ils soient à nouveau testés entre le quatrième et le huitième jour après leur arrivée.

Elle ajoute qu’une mise à jour sera fournie d’ici la fin de la semaine sur d’éventuelles mesures temporaires pour protéger davantage les résidents de l’Île-du-Prince-Édouard.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle