La Péninsule acadienne est un lieu où les gens aiment vivre à leur propre rythme, mais dans un garage à Shippagan, l’entrepreneur Dave Gauvin conçoit de nouveaux moyens pour établir des records mondiaux de vitesse.

Depuis quelques années, KDN Performance, l’entreprise qu’il dirige avec son père Réal Gauvin, se spécialise dans la fabrication de leviers de vitesse en H (H-pattern shifter) plus performants, qui se manipulent avec moins d’effort et conçus pour éviter les bris mécaniques majeurs.

Plus tôt cet automne, une voiture de marque Mitsubishi, dans laquelle était installé l’un des leviers de vitesse de KDN Performance, a établi un nouveau record mondial de vitesse lors de la finale de la Coupe du monde Haltech, dans l’État du Maryland, aux États-Unis.

Durant cet événement de course de dragsters, qui attire les voitures les plus rapides au monde, le pilote de course américain Devin Schultz a atteint une vitesse maximale de 216,97 mph (349.17 km/h), soit un nouveau record mondial pour les voitures possédant un système de levier en H sur une distance d’un quart de mille (0,40 kilomètre).

Depuis l’établissement de ce record, l’intérêt pour les produits de KDN augmente dans le monde entier, que ce soit aux États-Unis ou en Nouvelle-Zélande, souligne Dave Gauvin.

Le goût d’innover

Dave Gauvin a toujours été intéressé par les voitures et la mécanique. C’est d’ailleurs sa créativité et son goût d’innover qui l’ont amené à vouloir rendre plus performant les systèmes de leviers dans ses voitures de prédilection.

«L’histoire du shifter commence en 2012. J’en avais commandé un de l’Europe et j’avais payé très cher, environ 1300$. Quand je l’ai enfin reçu après 14 mois, j’ai ouvert la boîte et je n’étais pas du tout impressionné», raconte-t-il.

«On a décidé qu’on pouvait mieux faire et livrer le produit dans un délai raisonnable, en quelques semaines au maximum. On ne voulait pas faire payer un client qui doit ensuite attendre plus d’un an avant de recevoir la pièce», ajoute son père, Réal Gauvin.

Après un peu de planification et une prise de contact avec différents intervenants, les Gauvin ont fait la connaissance de l’équipe de CCNB-INNOV à Bathurst, un groupe d’experts qui soutient les entreprises et les communautés dans des projets de développement.

L’objectif était de développer un nouveau prototype de levier utilisable dans les Volkswagen et éventuellement, KDN Performance, avec un prototype plus performant en main, a pu procéder à la production d’une trentaine d’appareils compatibles avec la célèbre marque de voiture allemande. Par contre, même si Dave Gauvin était satisfait du produit, il avait du mal à trouver des clients prêts à l’acheter.

Un jour, il rend visite à un ami de Halifax, qui participe à des courses de voiture en Volkswagen. Pour assurer la stabilité et éviter de changer de vitesse trop brusquement lors d’une course, et par conséquent, occasionner plusieurs milliers de dollars en dommage à sa voiture, son ami avait attaché une corde élastique autour du levier de vitesse, et ce, jusqu’à la porte du passager. La pratique était courante dans le milieu de la course.

«Je me suis dit que ça n’avait pas de bon sens qu’on soit en 2017 et que personne n’avait rien fait encore pour régler ça», explique Dave Gauvin.

Inspiré par son voyage, à son retour à Shippagan, Dave Gauvin a repris contact avec ceux qui l’avaient déjà aidé jusqu’à maintenant afin de concevoir un nouveau prototype fonctionnel pour la Volkswagen de course à Halifax, ce qui est arrivé en temps et lieu.

«J’ai appelé mon ami de CCNB-INNOV. Les soirs et fins de semaine, on travaillait ensemble. On a réussi à faire un prototype. J’ai envoyé ça à mon chum de Halifax et avec quelques ajustements, ç’a fonctionné.»

Impressionné par le produit, son ami de Halifax partage les coordonnées de Dave Gauvin avec d’autres connaissances de l’industrie. C’est grâce à cette démarche qu’il reçoit un jour un appel d’un pilote de voiture de course de la Caroline du Nord, spécialisé dans les voitures de la marque Mitsubishi. Il souhaitait avoir un mécanisme adapté pour sa voiture.

«Dans ma tête, je me disais que je ne savais pas comment ça marche une Mitsubishi. C’est un autre système au complet et comment est-ce qu’on fait pour que ça marche, sans réinventer la roue? On est parvenu à créer un kit adapté pour la transmission de la Mitsubishi et ç’a bien marché.»

Cette expérience positive lui a ensuite permis de rencontrer Devin Schultz, le propriétaire de Boostin Performance, près de Chicago, un autre spécialiste des Mitsubishi. Même si plusieurs milliers de kilomètres séparent Shippagan de Chicago, des liens forts se sont tissés entre Dave Gauvin et l’équipe de Boostin Performance. Dave Gauvin est devenu chef d’équipe des courses auquel participe Boostin Performance, soit celui responsable de s’assurer que les voitures sont prêtes et bien entretenues avant d’arriver sur la ligne de départ.

«Le drag racing, ce n’est pas juste d’aller vite en ligne droite. Le défi est de tenir ça droit, parce que ça va tellement vite et la voiture veut aller partout.»

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle