Malgré les avertissements d’onde de tempête lancés tôt lundi par Environnement Canada, le pire a été évité dans le Nord-Est.

L’agence fédérale avait prévu qu’une onde de tempête élevée allait affecter certains secteurs côtiers dans la région de la baie des Chaleurs et une partie de la Péninsule acadienne.

Environnement Canada s’attendaient à des inondations côtières par endroits lundi après-midi en raison des niveaux d’eau de 30 à 50 cm au-dessus du niveau de la marée haute à l’ouest de Bathurst et du côté de la côte est de la péninsule acadienne, surtout près de Le Goulet.

Certes la mer était plutôt agitée lundi à la tombée du jour, sans toutefois causer de dommages matériels notables ou des inondations, a fait savoir l’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick.

La tempête aux allures hivernales, qui a forcé la fermeture des écoles dans le Nord-Est et le Nord-Ouest, a laissé place en fin de journée lundi à des précipitations verglaçantes et à de la pluie.

Environnement Canada s’attendait même à une poussée d’air chaud durant la nuit de lundi à mardi et à un mercure pouvant atteindre 10°C dans certaines régions du Nord-Est de la province.

Un retour à des conditions plus ensoleillées et à des températures hivernales est prévu à partir de mercredi partout au Nouveau-Brunswick.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle