Les Néo-Brunswickois qui tenaient mordicus à s’envoler vers les destinations soleil pour échapper à l’hiver et à la déprime COVID pourraient voir leur plan de voyage se compliquer grandement.

Les transporteurs aériens Sunwing et Air Transat ont tous deux annoncé l’annulation des vols vers les destinations soleil comme le Mexique, Cuba et la République dominicaine au départ des aéroports de Moncton, Saint-Jean et de Fredericton.

La direction d’Air Transat explique cette décision par la situation liée à la COVID-19 et au variant Omicron et par le faible achalandage dans plusieurs aéroports au pays.

«C’est un véritable casse-tête pour les agences de voyages. Il n’y avait aucune information de la part des transporteurs disponible jeudi matin», a confié Marcel Levesque, de Voyage Musetta.

Le conseiller en voyage a indiqué que les voyageurs touchés par cette annonce et dont le départ n’aura pas lieu comme prévu ont différentes options qui s’offrent à eux.

Le remboursement complet du forfait voyage est l’une de ces options possibles.

Les voyageurs peuvent également se prévaloir d’un report du voyage à une date ultérieure et aux mêmes conditions, d’opter pour une autre destination ou encore obtenir un crédit-voyage que le consommateur pourra utiliser à sa guise pour un autre voyage.

Les agences de voyages peuvent aussi accommoder leurs clients en remaniant le voyage prévu en y ajoutant une nouvelle destination de départ et de retour.

Tout n’est pas perdu pour ceux qui tiennent absolument à s’envoler vers les pays chauds, malgré les avis des gouvernements d’éviter les voyages non essentiels.

Vacances Air Canada et Vacances WestJet offrent des forfaits vers les plages du Sud au départ du Nouveau-Brunswick.

Les voyageurs devront toutefois composer avec des vols aller-retour qui comprennent des escales à Toronto ou à Montréal et avec des forfaits pouvant coûter aisément 200$ de plus par personne.

D’autres voyageurs pourraient aussi être tentés de s’envoler à partir d’aéroports situés à l’extérieur du Nouveau-Brunswick, comme ceux de Montréal, Québec et d’Halifax.

Une vérification effectuée par l’Acadie Nouvelle a d’ailleurs permis de constater que les grossistes en voyages offrent actuellement aux voyageurs des forfaits à des prix rarement vus dans l’histoire.

Il est ainsi possible de séjourner 6 jours en janvier dans un hôtel de Varadero à Cuba en formule tout-inclus à partir de Montréal pour aussi peu que 465$ par personne.

Bernard LeBlanc, le PDG de l’Aéroport international du Grand Moncton, s’attend à des pertes d’environ un million de dollars en raison de l’arrêt des activités de Sunwing et d’Air Transat.

«Ce n’est pas seulement notre aéroport qui va souffrir de cet arrêt des vols directs vers le Sud. Par exemple, il y a des gens qui s’arrêtaient ici à Moncton ou à Dieppe et qui passaient une nuit à l’hôtel avant de partir en vacance. L’impact sera important pour plusieurs», a souligné M. LeBlanc.

«L’autre problème est que nos aéroports au Nouveau-Brunswick ne peuvent pas actuellement recevoir des vols internationaux, en plus du fait que les gens ne voyagent tout simplement pas en ce moment», a pour sa part indiqué Jacques Fournier, le directeur du développement des affaires de l’Aéroport de Saint-Jean.

 

 

 

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle