La GRC au Nouveau-Brunswick est activement à la recherche de deux personnes dont la disparition a été signalée au cours des derniers jours dans le Sud-Est de la province.

La première personne recherchée est un homme âgé de 39 ans, originaire de Cornhill, une communauté située à l’ouest de Petitcodiac.

La GRC de Sussex sollicite l’aide du public afin de l’aider à retrouver Ernest Randall, qui a été vu pour la dernière fois le 12 mai, vers 19h, sur un terrain commercial près de l’intersection des routes Cornridge et Baseline.

Sa disparition a été signalée à la police le lendemain. Selon la GRC, l’individu aurait quitté les lieux à pied. La police a fait le suivi de plusieurs renseignements pour tenter de le retrouver, mais n’y est pas encore parvenue.

La GRC et sa famille affirment s’inquiéter pour lui.

Ernest Randall mesure environ six pieds deux pouces et pèse environ 179 livres. Il a les cheveux courts bruns, les yeux noisette et porte la barbe. Il a été vu pour la dernière fois portant un chandail beige et un jean bleu.

Quiconque a des renseignements sur l’endroit où se trouve Ernest Randall est prié de communiquer avec le Détachement de Sussex de la GRC au 506-433-7700 ou avec l’organisme Échec au crime.

Ernest Randall a été vu pour la dernière fois le 12 mai 2022. – Gracieuseté

La GRC est également à la recherche d’Alysha Jacqueline Randell, une femme originaire de Moncton, elle aussi portée disparue.

La dame âgée de 29 ans a été vue pour la dernière fois le 5 mai , vers 20h, près du chemin Spring, à Elgin, un DSL qui se trouve au sud de Petitcodiac.

Sa disparition a été signalée à la police une semaine plus tard.

La police a fait le suivi de plusieurs renseignements pour tenter de la retrouver, mais n’y est pas encore parvenue. La police et sa famille s’inquiètent pour elle.

Ce dossier de disparition risque d’être traité d’une façon particulière par la GRC.

Une vérification de l’Acadie Nouvelle a permis de constater que la jeune femme fait actuellement face à diverses accusations de nature criminelle, dont certaines très graves.

Alysha Jacqueline Randell est entre autres accusé de tentative de meurtre. Elle se trouvait en liberté sous certaines conditions en attendant son procès.

Les faits reprochés à l’accusée remontent au 27 janvier dernier, alors qu’un homme âgé de 47 ans avait été blessé par balles sur la rue Robinson, à Moncton.

Alysha Jacqueline Randell mesure environ cinq pieds un pouce et a une carrure moyenne.

Elle a les cheveux blonds mi-longs et les yeux bleus. Elle a plusieurs tatouages distinctifs, dont un tatouage sur le devant de son cou représentant un œil dans une pyramide, et plusieurs tatouages d’étoiles sur l’un de ses bras.

Aucune description vestimentaire n’est disponible pour le moment, mais elle est connue pour porter un sac à main rose. Il se pourrait qu’elle marche en boitant.

Quiconque a des renseignements sur l’endroit où se trouve Alysha Jacqueline Randell est prié de communiquer avec le Détachement de la région de Calédonie de la GRC au 506-387-2222 ou avec l’organisme Échec au crime.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle