Le conseil municipal de Moncton a accepté que Codiac Transpo offre le même niveau de service qu’avant la pandémie en septembre. Pour l’instant, le nombre d’heures d’opération des transports en commun s’élève à 90% de celui d’avant l’arrivée de la COVID-19.

«Le 4 septembre a été choisi parce que cette date coïncide avec le retour à l’école et la rentrée des étudiants postsecondaires», explique la Municipalité.

Elle souligne que les améliorations comprennent des trajets en soirée afin d’aider les travailleurs par quarts, les employés du secteur des services et les élèves inscrits à des cours en soirée. Le total du nombre d’heures de service sera de 167 heures par semaine.

La Ville précise que cette mesure est incluse dans le budget de Codiac Transpo pour 2022 et ne nécessite aucun fonds supplémentaire. Elle remarque néanmoins que les transports en commun devraient coûter 650 000$ de plus à la fin de l’année à cause de l’augmentation des prix du carburant.

L’administration a remarqué que le nombre d’utilisateurs des autobus a augmenté en 2022 et en 2021, à mesure qu’elle a amélioré leur nombre d’heures en circulation à partir de novembre 2020.

La Ville de Moncton a ramené le total d’heures d’opérations des transports en commun à 55% de celui précédant la pandémie en mars 2020, à l’arrivée de la COVID-19. Elle a fait passer cette proportion à 70% en novembre 2020, à 75% en mai 2021, à 85% en novembre 2021 puis à 90% en février 2022.

«À chaque fois que les heures de services ont été améliorées, les embarquements de passagers ont augmenté», a noté l’administration en précisant que leur nombre s’élevait à 90% de celui d’avant la pandémie en avril.

Elle a précisé qu’elle a modifié diverses routes pour répondre à l’évolution de la demande des passagers.

«C’est la tempête parfaite pour encourager l’utilisation des transports en commun», a lancé le conseiller Daniel Bourgeois, à propos de l’augmentation des prix de l’essence, en demandant à l’administration de faire la promotion de l’utilisation des autobus.

La directrice du transport en commun de Moncton, Angela Allain, a assuré que son équipe a commencé des discussions avec celle des communications.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle