Un groupe de baigneurs qui s’était égaré dans un secteur boisé de Belledune a été retrouvé sain et sauf à l’issue de longues recherches menées pendant la nuit par la police et les pompiers volontaires locaux.

Lundi, vers 23h30, des policiers du Détachement de la région Chaleur de la GRC ont été informés qu’un groupe de baigneurs qui descendait la rivière Jacquet, à Belledune, à bord de chambres à air (tubes) n’était pas encore rentrés de leur activité.

Le groupe de cinq personnes âgées de 33 à 60 ans a commencé la descente de la rivière vers 13h cette journée-là. Quelques heures plus tard, le groupe a atteint un long tronçon de la rivière où l’eau était trop basse pour pouvoir continuer de flotter en aval. Le groupe est alors sorti de l’eau et a continué sa descente à pied.

À la tombée de la nuit, puisque le groupe n’était pas revenu comme prévu, un membre de la famille a appelé la police pour signaler leur disparition. La police a pu entrer en contact avec le groupe, qui s’était égaré dans les bois.

Selon la GRC, le groupe n’était pas capable d’indiquer leur emplacement exact.

Des agents du Détachement de la région Chaleur de la GRC et le service des pompiers volontaires de Belledune se sont rendus dans le secteur et ont organisé des recherches.

Les policiers et les pompiers volontaires ont passé la nuit à chercher le groupe perdu, qui maintenait un contact avec les opérateurs en télécommunications de la GRC. Le groupe a été en mesure d’allumer un petit feu et est demeuré sur place en attendant les secours.

Le lendemain matin, vers 7h30, le groupe a été retrouvé près de la berge de la rivière. Bien que fatigués et quelque peu frigorifiés, ils étaient tous indemnes et de bonne humeur, selon la police.

Les cinq personnes ont été transportées hors des bois et évaluées sur place par les travailleurs paramédicaux d’Ambulance Nouveau-Brunswick. Personne n’a eu besoin d’être transporté à l’hôpital et tous sont rentrés à la maison.

«Les berges de la rivière Jacquet sont parfois traîtres, surtout dans le noir. Les recherches n’ont pas été faciles», déclare le sergent Roch Lizotte du Détachement de la région Chaleur.

«Je salue le travail des pompiers volontaires de Belledune, qui ont travaillé sans relâche à nos côtés toute la nuit. Leur aide a été cruciale pour retrouver le groupe sain et sauf.»

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle