Le gouvernement provincial a lancé un programme d’aide financière pour dépanner les particuliers, les petites entreprises, les organismes sans but lucratif et les municipalités endommagées par le passage de l’ouragan Fiona.

Il vise à fournir de l’aide pour les dommages matériels qui menacent la santé et la sécurité des personnes, des municipalités et des PME.

Le programme ne remplace pas les assurances. Il sert seulement à couvrir le coût de biens essentiels. Les camps, les chalets, les bateaux, les autos et les remorques ne sont pas admissibles à l’aide financière en cas de catastrophe. Les résidents devraient communiquer avec leur assureur pour obtenir les détails de leur couverture.

Le gouvernement invite les résidents à signaler les dommages à leur compagnie d’assurance le plus rapidement possible, et à prendre des photos des dommages causés à leur propriété.

On peut signaler les dommages matériels en composant le 1-888-298-8555 ou en se rendant en ligne. Il est possible de s’inscrire au programme jusqu’au 31 janvier 2023.

La ligne téléphonique des TéléServices de Service Nouveau-Brunswick répondra aux appels de 8h à 19h 30 du lundi au vendredi, et de 9h à 13h les samedis.

Après s’être inscrits, les résidents recevront une trousse de demande d’aide financière par la poste. Des trousses sont disponibles en ligne, mais les résidents doivent quand même s’inscrire.

L’organisation des mesures d’urgence n’a pas répondu à des questions de l’Acadie Nouvelle à savoir quelle portion des fonds publics ont été réservés pour ce programme d’aide financière.

Le gouvernement provincial indique toutefois qu’il demandera à Ottawa d’établir un programme de partage des coûts afin que le gouvernement fédéral rembourse ensuite les dépenses admissibles.

Selon les Accords d’aide financière en cas de catastrophe, la portion des dépenses remboursée par Ottawa augmente au fur et à mesure que les dépenses des provinces augmentent.

Selon la formule mise en place le 1er janvier dernier, la province assume les coûts des dédommagements jusqu’à ce que ces dépenses atteignent 2,7 millions $. Par la suite, le gouvernement fédéral peut rembourser entre 50% et 90% des dédommagements selon la valeur des dépenses provinciales admissibles.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle