Le procès que devra subir Steven Laurette en avril 2023 commence à prendre forme.

Le résident de Tetagouche Sud est accusé de contacts sexuels auprès d’un enfant âgé de moins de 16 ans et d’agression sexuelle sur une personne âgée de moins de 16 ans.

Une conférence préparatoire au procès présidé par le juge Ivan Robichaud s’est déroulée mercredi à Bathurst en présence de représentants de la défense, de la Couronne et de l’accusé.

L’exercice somme toute assez technique est mené afin de permettre au tribunal et aux parties de discuter des questions qui peuvent être résolues plus efficacement avant le début des procédures et de toutes autres questions semblables.

Le procès, qui se déroulera en anglais, devrait s’amorcer le 17 avril et se poursuivre jusqu’au 25 avril.

La première étape sera consacrée à la sélection du jury, ce qui devrait être fait deux jours avant l’ouverture du procès.

Lors de la conférence, le représentant de la Couronne, Me Yves Duguay, a indiqué au juge Robichaud qu’il n’entendait pas faire témoigner de témoins experts lors des procédures.

L’accusé est demeuré calme durant la procédure, invitant son père qui se trouvait au tribunal à conduire prudemment avant de quitter la salle menotté et escorté par des shérifs.

Les faits reprochés à l’individu se seraient produits entre le 1er décembre 2018 et le 12 mars 2019, dans la région de Petit-Rocher.

Les deux accusations auxquelles il fait face sont passibles de peine allant d’une année à 14 ans d’incarcération.

Steven Lurette fait également face à une accusation d’avoir omis de se conformer à une ordonnance rendue par un tribunal et doit de nouveau comparaître en Cour provinciale lundi.

L’ordonnance en question interdit à l’accusé de se trouver en présence d’une femme âgée de moins de 18 ans, à moins qu’un adulte au fait de l’ordonnance ne soit présent.

Steven Laurette a été arrêté par les policiers et est incarcéré depuis le 13 mai 2021, soit à peine deux jours après la disparition de la jeune Madison Roy-Boudreau. Il n’a toutefois jamais été accusé dans cette affaire qui n’a toujours pas été résolue.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle