IJL – Réseau.Presse – Acadie Nouvelle

Les travaux sont officiellement entamés depuis lundi matin à Shediac afin de remplacer la Villa Providence. Le nouveau foyer de soins accueillera le même nombre de lits, soit 190.

C’était un grand jour lundi pour le directeur général de la Villa Providence, Ronald LeBlanc. «Ça fait longtemps qu’on l’attend et on est très fier», a-t-il mentionné, alors que le ministre provincial, Daniel Allain, venait de déposer sa pelle après la prise de photos.

La construction de l’édifice de 70 millions $ prendra 30 mois. «C’est un gros projet», a avoué Ronald LeBlanc, à propos du nouveau foyer de soins qui s’appellera Maison Providence.

Le nouvel établissement aura le même nombre de lits que le foyer de soins actuel, mais il sera toutefois plus grand et mieux adapté à la réalité d’aujourd’hui. «Le foyer date de 55 ans, alors les standards n’étaient pas les mêmes à ce moment-là», a indiqué Ronald LeBlanc.

La Maison Providence comptera cinq unités de 30 lits et deux unités de 20 lits réparties sur deux étages. On y trouvera des salles à manger, des salons et des espaces de vie ainsi que des espaces extérieurs aménagés. Il y aura aussi une unité spécialisée de soins psychogériatriques.

Le nouveau bâtiment sera exploité par le Réseau de vie Confort, qui gère déjà trois foyers de soins dans la province: la Villa Providence, la Villa du Repos à Moncton et le Complexe Rendez-vous à Neguac.

«Les citoyens, les résidents, nos aînés de la région vont bénéficier d’un projet à la hauteur, un projet dont je suis très content», a mentionné le député provincial de Shediac-Beaubassin-Cap-Pelé, Jacques LeBlanc.

Quoique satisfait de voir enfin le projet se concrétiser, le député déplore qu’il n’ait pas été lancé avant. «C’est un projet de longue date», a fait remarquer l’ancien maire de Shediac.

«Le projet était estimé à environ 45 millions $ lorsque j’étais comptable à la Villa a informé le député. Aujourd’hui, ce projet va probablement finir autour de 80 millions $.»

Avant de devenir député, Jacques LeBlanc a travaillé pendant 26 ans au service de la comptabilité de la Villa Providence.

Le maire de Shediac, Roger Caissie, était lui aussi satisfait lundi matin. «C’est une belle annonce pour Shediac et pour la grande communauté du Sud-Est. C’est un investissement majeur qui va permettre de prendre soin de nos gens pour les années à venir. Ça va faire du bien à la communauté», a-t-il déclaré.

Selon le ministère du Développement social, le Nouveau-Brunswick compte actuellement 71 foyers de soins agréés, ce qui représente 4953 lits. Le gouvernement prévoit ajouter 10 foyers de soins agréés au cours des prochaines années, ce qui permettra d’ajouter 600 lits.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle