Jean-Guy Grant, l’ancien maire et conseiller municipal de la Ville de Beresford, a été désigné maire suppléant de la nouvelle municipalité de Belle-Baie.

La nomination de l’adjoint au maire Daniel Guitard a fait l’objet d’un vote unanime de la part des conseillers municipaux lors d’une rencontre publique tenue il y a quelques jours à Petit-Rocher.

La longue carrière politique de Jean-Guy Grant a sans doute joué en faveur de celui qui a œuvré en tant que maire de Beresford entre 2016 et 2021 et comme conseiller municipal de 1983 à 1992 et de 2008 à 2016.

«Sa grande expérience va nous être très utile. Il connaît très bien sa communauté, ça va faire une bonne équipe», a confié Daniel Guitard au sujet de son nouvel adjoint.

L’appareil municipal commence lentement mais sûrement à prendre forme à Belle-Baie. Différents comités issus du conseil ont ainsi été créés afin d’accroître l’efficacité opérationnelle du conseil municipal dans les différentes sphères de la communauté.

Ces comités vont œuvrer dans des domaines tels que l’environnement, les relations avec les communautés avoisinantes et le gouvernement, les mesures d’urgence, les loisirs et la culture, la surveillance des finances, les jeunes et les aînés ainsi que les relations avec les groupes communautaires.

«Nous sommes en train d’organiser la cuisine! Ces comités-là sont en place afin de s’assurer que les choses avancent», a illustré le maire de Belle-Baie.

L’administration municipale a également pris certaines décisions importantes qui ont trait à son fonctionnement au quotidien.

Il a ainsi été décidé que les réunions publiques mensuelles se tiendront jusqu’à nouvel ordre à l’édifice municipal de Petit-Rocher. D’autres réunions publiques de travail se tiendront dans les autres secteurs de Belle-Baie.

Les services administratifs de la municipalité vont également œuvrer à partir de l’édifice municipal de Petit-Rocher alors que le département des travaux publics se retrouve dans le secteur de Beresford.

Il est toutefois bon de savoir que les édifices municipaux des anciennes municipalités demeurent pleinement opérationnels pour l’instant.

À titre d’exemple, le résident de Pointe-Verte qui souhaite s’adresser à la municipalité, question de régler un quelconque problème n’aura pas à se rendre jusqu’à Beresford ou Petit-Rocher afin de recevoir des services, il pourra le faire à partir de son propre quartier.

Les prochains mois demeureront occupés pour les élus de Belle-Baie qui devront entre autres doter la municipalité d’un plan stratégique, d’une politique culturelle et d’une politique linguistique.

«Il n’y a pas encore de plan stratégique en place, mais avec l’expérience qu’il y a à la table du conseil on a quand même une bonne idée de ce qui doit être fait», a indiqué Daniel Guitard.

L’embauche de personnel-clé, comme le directeur des finances et celui des communications figurent aussi dans la liste des travaux des élus municipaux qui sont à effectuer.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle