Service Canada a «presque éliminé» l’imposant arriéré de demandes pour les passeports qui ont été retardées pendant la dernière année, selon la ministre du Développement social, Karina Gould.

Depuis le mois d’octobre, les demandes de passeports sont traitées selon les normes de service qui s’appliquaient avant la pandémie, mais de nombreuses personnes qui ont présenté leur demande avant ce moment étaient toujours confrontées à de longs délais.

La ministre Gould a révélé mardi que 98% des demandes qui s’étaient accumulées ont maintenant été traitées.

En raison de la pandémie, les demandes de passeports ont drastiquement chuté pendant deux ans, mais la demande a remonté en flèche l’an dernier, alors que les gens ont recommencé à voyager.

Le gouvernement a presque doublé le nombre d’employés chargés du traitement des passeports depuis le mois de mars, et l’on s’attend à ce que ces employés restent en poste pour aider à répondre aux futures périodes de pointe de la demande.

Mme Gould s’attend d’ailleurs à ce qu’un grand nombre de Canadiens présentent des demandes au cours des prochaines années, car les premiers passeports émis avec une date d’expiration de 10 ans, à l’été 2013, devront être renouvelés en juillet.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle