La négociation des conventions collectives dans la fonction publique fédérale se corse, alors que 120 000 membres de l’Alliance de la fonction publique du Canada seront appelés à se prononcer sur un mandat de grève.

L’AFPC, le plus grand syndicat pancanadien de fonctionnaires fédéraux, précise qu’il tiendra des votes de grève lors d’assemblées qui se dérouleront du 22 février au 19 avril dans tout le pays.

La rémunération est au coeur du litige, dans un contexte inflationniste.

La conciliation travail-famille-vie personnelle fait également partie des revendications de l’Alliance, de même que la sous-traitance des emplois de la fonction publique.

En plus de ces 120 000 membres de l’AFPC dans la fonction publique fédérale, 35 000 autres membres du Syndicat des employés de l’impôt à l’Agence du revenu du Canada ont également annoncé la tenue prochaine de votes de grève.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle