À cinq mois de la 42e finale des Jeux de l’Acadie, les bénévoles se font tirer l’oreille à Memramcook.

Les Jeux de l’Acadie se dérouleront du 28 juin au 2 juillet.

Les organisateurs estiment qu’on aura besoin d’au moins 1200 personnes pour assurer le bon fonctionnement de l’événement.

Pour le moment, seulement 250 personnes ont répondu présent.

Malgré tout, la directrice des loisirs et de la programmation, Maryse LeBlanc, assure que cette grande manifestation sportive n’est pas en péril et qu’il sera possible d’opérer avec moins de bénévoles que prévu.

«On sait que beaucoup de gens vont se présenter plus près des Jeux, mais on veut pousser le recrutement pour aller chercher le plus de monde possible d’ici le 28 juin», explique-t-elle.

Les craintes concernant la COVID-19 semblent toujours présentes dans la tête des gens.

Mais ce n’est pas l’unique raison qui explique les hésitations à s’engager.

«Je dirais qu’il y a eu un certain désengagement des gens qu’on remarque un peu partout, que ce soit des activités qu’on organise ici dans la municipalité ou ailleurs. On remarque qu’on n’a pas autant de participants et je pense vraiment que ce sont les restants de la pandémie», souligne Maryse LeBlanc.

«Beaucoup de gens sont encore un peu craintifs, d’autres se concentrent simplement sur autre chose.»

On va évidemment tenter d’accommoder le plus de gens possibles dans des rôles qu’ils seront à l’aise de jouer.

«Nous avons des postes à combler qui ne seront pas directement en contact avec le public, des postes au niveau de l’administration, par exemple.»

Selon elle, ce n’est qu’une question de temps avant que les gens de la région ne sautent dans le train des jeux.

«Avec la neige dehors, les gens ne pensent peut-être pas encore aux Jeux. Même avant Noël, on sentait moins l’engouement. Mais je suis certaine que plus près des jeux, les gens vont vraiment embarquer, surtout quand il va commencer à faire beau. Tout le monde sera plus dans l’esprit estival.»

Sauf que le temps commence déjà à presser,

Avec près d’une trentaine de comités, les postes à pourvoir sont nombreux.

«Ça prend littéralement un village pour organiser un événement comme ça. Ça fait quand même un bout de temps qu’on a commencé le recrutement, même si les Jeux ont été repoussés à quelques reprises.»

Memramcook devait organiser les jeux en 2021, mais la pandémie a chambardé les plans de tout le monde.

«Ce sera la première pleine finale depuis la pandémie. Il y a eu un événement à Saint-Jean l’an dernier, mais c’était plus sous une forme de tournois», précise Maryse LeBlanc.

«On sait qu’il nous reste seulement quelques mois avant la finale et on se prépare en conséquence. On cherche encore des gens pour les rôles clé. On a encore quelques trous dans l’organigramme.»

Il y a notamment des besoins au niveau des médecins et des infirmières.

«Beaucoup d’infirmières à la retraite veulent nous aider ou des médecins qui s’intéressent aux Jeux. C’est très positif, mais on cherche encore du monde.»

Les communications  (internet, téléphones, etc), le soutien aux services généraux et la photographie sont aussi à la recherche d’une personne pour diriger les opérations.

«J’ai espoir et je sais que la communauté de Memramcook et des régions environnantes seront avec nous. Je suis convaincue qu’on va y arriver.»

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle