L’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APÉCA) et la Fondation de l’innovation du N.-B. (FINB) contribueront des subventions respectives de 197 000$ et de 110 000$ à l’Université de Moncton, campus de Shippagan, pour la création d’un centre de robotique et d’intelligence artificielle.

Le député d’Acadie-Bathurst, Serge Cormier, et Jeff White, le directeur général de la FINB, en ont fait l’annonce à Shippagan, mercredi, devant des officiels de l’Université, dont Denis Prud’homme, recteur et vice-chancelier de l’Université de Moncton, et Sid Ahmed Selouani, vice-recteur au campus de Shippagan, ainsi que plusieurs maires et conseillers municipaux de la Péninsule acadienne.

Pour M. White, de la FINB, le campus de Shippagan est idéalement situé parce qu’il sera en mesure de travailler avec les industries situées à proximité. Le député d’Acadie-Bathurst a pour sa part rappelé que la moyenne d’âge des travailleurs d’usine de la région, qui œuvrent dans la transformation du poisson, était de 63 ans, et que l’automatisation pourrait constituer une solution au manque de relève.

Le député d’Acadie-Bathurst a ensuite annoncé une subvention de 127 064$ au profit de la municipalité de Shippagan, afin de l’aider à rénover le bâtiment principal du centre de plein air Les Arpents de neige.

Le gouvernement du N.-B. contribuera de son côté une somme de 120 000$ à ce projet.

Des réparations extérieures à l’édifice et des travaux d’agrandissement sont prévus.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle