Joseph Edgar et Oumou Soumaré aux FrancoFolies

DIEPPE – Les FrancoFolies de Montréal ouvrent une petite porte à l’Acadie. Joseph Edgar et Oumou Soumaré se produiront lors de la 21e édition de ce festival qui propose plus de 150 spectacles extérieurs d’une dizaine de pays francophones, sur 11 jours.

Les responsables des FrancoFolies de Montréal ont dévoilé hier la programmation extérieure. La 21e édition dédiée au chanteur français Alain Bashung, décédé en mars dernier, mettra en vedette une multitude de musiciens en provenance entre autres de la France, de l’Afrique, de l’Amérique du Sud, du Québec, du Nouveau-Brunswick et de l’Ontario. Parmi eux, la chanteuse originaire du Mali, établie à Moncton, Oumou Soumaré, et l’auteur-compositeur-interprète originaire de Moncton, maintenant résidant de la Baie Sainte-Marie, Joseph Edgar. Ces deux artistes de l’Acadie présenteront des spectacles extérieurs gratuits. Peu d’artistes de l’Acadie se sont produits aux FrancoFolies jusqu’à ce jour.
«Je me sens choyé de pouvoir présenter mes chansons à ce festival. J’étais très content d’être invité de nouveau», a déclaré en entrevue Joseph Edgar qui donnera le coup d’envoi, le 30 juillet, à la série de spectacles Nouvelle chanson sur la scène l’Espace vert Desjardins. Celui qui a lancé cette année un troisième album Y’a un train qui s’en vient en est à son deuxième passage aux FrancoFolies en tant qu’artiste solo.
«Si ce n’est pas le meilleur festival francophone auquel j’ai assisté, c’est pas mal proche. Chaque fois que j’y vais, non seulement c’est un plaisir de jouer, mais c’est un plaisir juste d’absorber les bonnes musiques qui sont là. J’aime l’idée de jouer un spectacle gratuit dans la rue parce qu’on ne sait jamais qui nous allons rencontrer», a poursuivi Joseph Edgar qui avait apprécié son expérience en 2007. Il prévoit offrir un spectacle qui fera un survol de ses trois albums.
Celui-ci estime que l’ambiance des FrancoFolies ressemble un peu à celle du Festival international de Lafayette en Louisiane.
Oumou Soumaré qui participera pour la première fois aux FrancoFolies, donnera deux spectacles à l’extérieur, le 1er août, à 19 h et à 22 h. L’invitation s’est concrétisée à la suite de sa rencontre avec l’agent de spectacle montréalais, Mohammed Bouhafs, à la FrancoFête où elle avait présenté une vitrine dans le cadre des Oiseaux de nuit. Il s’agit du même agent que celui de Joseph Edgar.
«Après quelques années, ça fait plaisir. Cela représente aussi un défi parce que c’est comme mon premier gros festival. J’ai bien hâte de voir comment les gens vont réagir. Le but est de pouvoir avoir d’autres choses après», a affirmé l’artiste que l’on surnomme la gazelle du désert.
Elle sera accompagnée de cinq musiciens du Nouveau-Brunswick, soit René Rossignol, Glen Deveau, Stéphane Basque, Rémi Arseneault et Aline Essembé. Celle qui vit une belle année sur le plan musical, donnera cinq concerts au Québec cet été, en plus du spectacle d’ouverture du Congrès mondial acadien à Shippagan.
Les FrancoFolies de Montréal se déroulent du 30 juillet au 9 août.