Les honneurs pour Noémie Auffrey-Jones à Trois-Pistoles en chansons

MONCTON – La jeune chanteuse pop Noémie Auffrey-Jones, de Moncton, est repartie avec les honneurs du concours Trois-Pistoles en chansons au Québec. Elle a remporté la grande finale de la catégorie frimousses (12 ans et moins).  

L’interprète de 12 ans, qui avait été choisie d’abord pour la demi-finale, a réussi à se tailler une place parmi les cinq finalistes. Elle a partagé la scène avec une autre Néo-Brunswickoise, Danyssa Roy, et trois interprètes du Québec. Le jury a préféré Noémie Auffrey-Jones aux quatre autres concurrents. Les juges auraient affirmé que la jeune chanteuse a remporté le concours en raison de sa grande voix et sa présence magique sur scène. Un prix qui lui donne des ailes et l’encourage à continuer, estime-t-elle. Jointe hier à Lamèque où elle est en vacances chez sa grand-mère, sa voix était tout sourire.
«Quand ils ont dit mon nom, je n’arrivais pas à le croire. J’ai dit: c’est vraiment moi? J’étais tellement surprise. C’est la première fois que je gagne un concours. J’étais super contente!», a déclaré la jeune lauréate.
Depuis un an, Noémie Auffrey-Jones connaît un parcours intéressant. Après s’être classée en demi-finale du concours Karaoké Junior à Halifax, cette année, elle remporte finalement un premier trophée. Noémie Auffrey-Jones a participé à plus d’une vingtaine de concours de chant depuis l’âge de 7 ans. Pour la finale de Trois-Pistoles en chansons, elle a interprété une pièce de son idole Céline Dion, Ce n’est qu’un rêve, et Hot’N’Cold, de Katy Perry. L’interprète rêve de chanter avec Céline Dion.
«Je l’admire depuis que je suis toute jeune. Elle est vraiment gentille, elle a une voix incroyable et elle met beaucoup d’émotions et ça touche le monde.»
Il y avait 18 concurrents dans la catégorie frimousses. Il s’agit du concours de chant le plus important au Québec, en termes de participation, avec plus de 70 participants. Ils ont été sélectionnés lors des auditions en avril dernier. Noémie Auffrey-Jones confie qu’elle aime les concours parce qu’elle rencontre de nouveaux amis qui ont les mêmes intérêts qu’elle.  
«Quand je me prépare, je me réchauffe un peu et j’essaie d’imaginer que je suis en train de chanter dans une salle, devant les juges et j’entre dans la chanson. Pour la finale, j’étais un peu nerveuse, mais c’était du bon stress», a-t-elle souligné.
Son prix est accompagné d’une bourse de 250 $. La finale s’est déroulée le 19 juillet.  
Par ailleurs, la jeune chanteuse sera en spectacle dans le cadre des activités de la fête du Nouveau-Brunswick, à la plage de l’Aboiteau de Cap-Pelé, le lundi 3 août à 15 h 30. De plus, elle chantera au Congrès mondial acadien, les 7, 8 et 9 août au village des Îles acadiennes à Lamèque.