La troupe DansEncorps dansera en Jamaïque

MONCTON – Des artistes de DansEncorps à Moncton danseront à l’événement Dance and the Child International en Jamaïque qui réunira des danseurs d’une trentaine de pays. La Jeune Troupe présentera en première la création L’identité des esprits.

Les huit membres de la Jeune Troupe de l’école DansEncorps, trois artistes professionnels de la compagnie et la directrice Chantal Cadieux, se préparent à vivre un événement exceptionnel. Elles s’envoleront aujourd’hui vers la Jamaïque. Parrainé par l’UNESCO, Dance and the Child International, organisé tous les trois ans, a invité à la fois la Jeune Troupe et les membres de la compagnie à se produire lors de leur grand rassemblement. Cet événement qui n’est pas une compétition, vise à rendre la danse accessible à tous et à démontrer que cette discipline artistique contribue au développement de la société, explique Chantal Cadieux qui n’en est pas à sa première participation.
«Je sais que les jeunes vont apprendre et s’ouvrir sur le monde. Ça amène de grandes choses. La plupart des jeunes, qui viennent à DACI, s’intéressent aux questions internationales par la suite», affirme Chantal Cadieux.
L’événement se déroule du 2 au 9 août. Au cours de ces journées consacrées à la danse, les jeunes participeront à des ateliers et à des conférences. Pendant le jour, il y aura des prestations des jeunes, puis en soirée, ce sera au tour des professionnels.
«C’est intense. Ce n’est pas une vacance. Cela les amène à un autre niveau et ils voient que la danse contribue au développement de la société, pas juste sur le plan personnel», poursuit-elle.
La Jeune Troupe interprétera une pièce née du spectacle Création Danse. Chantal Cadieux s’est inspirée des chorégraphies créées par les jeunes, pour imaginer une nouvelle œuvre de 13 minutes.
«C’est un travail collectif entre mon approche et leur approche. J’ai retenu la gestuelle de trois chorégraphies qu’elles ont produites et je les ai réarrangées ensemble pour que ça fasse un thème», souligne Chantal Cadieux.
Stéphanie Boucher, 18 ans, de la Jeune Troupe estime que la pièce aborde les questions d’identité, notamment liées à l’adolescence.
«À l’adolescence, il faut trouver sa propre identité parmi les autres et vivre en harmonie avec les autres. Il y a du moderne, du hip hop, lyrique, des influences autochtones, sur un mélange de différentes musiques et de styles», indique Stéphanie Boucher qui a très hâte de participer à cet événement. Cette jeune artiste de Saint-Antoine qui poursuivra ses études en danse à l’Université York à Toronto en septembre, est passionnée par les différentes cultures.  
Les membres de la Jeune Troupe préparent ce voyage depuis trois ans. Ils ont organisé plusieurs activités de financement. Dance and the Child International relie des universitaires à travers le monde qui souhaitent populariser la danse afin qu’un jour, elle soit enseignée dans les écoles comme la musique, le théâtre et les arts visuels. Les trois interprètes de la compagnie, Chantal Baudouin, Martine Cadieux et Isabelle Poirier, présenteront la pièce Les arrivées, également créée par Chantal Cadieux. L’équipe sera de retour à Moncton, le 12 août.