La FrancoFête maintient le cap

DIEPPE – Le conseil d’administration de la FrancoFête en Acadie, qui a tenu une séance de réflexion de deux jours, maintient le cap. Peu de changements sont prévus pour la prochaine édition.

Après 15 ans, la direction de la FrancoFête en Acadie a voulu se rencontrer afin de revisiter la mission et les objectifs de l’événement. D’après la directrice générale du Réseau atlantique de diffusion des arts de la scène (RADARTS) et de la FrancoFête, Jacinthe Comeau, la rencontre a été positive et le conseil d’administration n’a pas l’intention d’apporter de grands changements à l’événement.

«La FrancoFête fonctionne bien et elle a une formule gagnante, donc s’il y a quelques petits changements, ce sera au niveau de l’horaire et de la logistique», a déclaré Jacinthe Comeau lorsqu’elle a été jointe, lundi, par l’Acadie Nouvelle.

Parmi les changements prévus, les spectacles des Oiseaux de nuit deviendront des vitrines officielles de la FrancoFête. L’expérience de la dernière FrancoFête, où la série des Oiseaux de nuit a été présentée dans des conditions professionnelles à la Salle Empress, a poussé les organisateurs à prendre cette décision.

«Les artistes qui seront présentés aux Oiseaux de nuit feront donc partie du processus du jury des vitrines officielles», a indiqué Mme Comeau.

Elle précise que cette série d’extraits de spectacles de fin de soirée accordera une bonne place aux artistes de la relève. Les organisateurs projettent aussi de créer un bloc de vitrines pour les artistes émergents. De plus, une personne responsable de la direction artistique sera embauchée afin de mieux préparer l’horaire de présentation des extraits de spectacles afin qu’ils soient plus cohérents et éviter ainsi que des styles musicaux trop différents et que diverses disciplines artistiques se retrouvent dans le même bloc de vitrines.

Encore une fois, la moitié des vitrines sera offerte par des artistes francophones et acadiens de l’Atlantique. Il s’agit de l’un des mandats de la FrancoFête.

«Pour nous, c’est toujours un défi, ça va selon l’offre et le processus d’application des vitrines. Cette année, on s’est lancé un peu comme défi d’être plus prêts des artistes et de s’assurer qu’ils sont au courant de la FrancoFête et des possibilités qu’elle représente pour eux», a expliqué Jacinthe Comeau.

Selon elle, il y a encore des artistes en Atlantique qui ne connaissent pas la FrancoFête. L’événement proposera des extraits de spectacles en danse, en théâtre, en variétés, en chanson et en musique.

Le Cercle d’auteurs-compositeurs, les prix Alliance et RADARTS feront encore partie de la programmation de l’événement. La prochaine FrancoFête se tiendra du 7 au 11 novembre. C’est habituellement vers la fin avril que l’invitation est lancée aux artistes pour soumettre leur dossier en vue des vitrines.

En 2011, 457 délégués ont participé à la FrancoFête. Si on ajoute le public, 1500 personnes ont assisté à l’événement.