Des oeuvres de Gilbert LeBlanc exposées à Bathurst

BATHURST – La tournée de l’exposition Chez les Catalans, du sculpteur Gilbert LeBlanc, commencée l’été dernier, fait son dernier arrêt provincial dans son coin de pays, à Bathurst, durant tout le mois de février.

Après Grand-Barachois, Bouctou­che, Saint-Quentin, Miramichi et Saint-Jean, les œuvres en bronze du sculpteur sont en montre du 1er au 28 février, à la Galerie d’art Père-Maurice-LeBlanc, au Collège communautaire du Nouveau-Brunswick-Campus de Bathurst.

Ses pièces aux formes animales ont été créées au cours d’une résidence d’artiste de deux mois en Espagne, plus précisément à Can Serrat, près de Barcelone, en 2010.

Ce voyage d’études lui a été bénéfique à plus d’un titre. Il a pu s’imprégner de cette région qui a vu évoluer de grands maîtres comme Dali, Miro, Picasso et Antonio Gaudi, un des plus grands architectes du monde.

«M’être assis et avoir dessiné dans un café où Picasso se tenait quand il était jeune, peut-être même assis à sa place, je m’aperçois que je fais un dessin que je n’aurais jamais fait si j’étais resté chez nous. Marcher dans la maison et les pas de Dali a des influences. J’allais aussi en Espagne pour rencontrer les artistes catalans, voir ce que le passage de Dali, de Picasso, de Miro avait laissé comme trace. J’ai aussi vu beaucoup de sculptures publiques dans les rues de Barcelone et dans les campagnes, ce que l’on ne voit pas beaucoup ici. Ça enrichit», a raconté Gilbert LeBlanc, qui réside à Laplante, une petite localité près de Petit-Rocher.

«Ce que je faisais de 2004 à 2009 était très organique. C’était de l’abstrait qui faisait beaucoup penser aux plantes. Il y avait des liens entre les plantes et l’être humain, les sentiments. Chez les Catalans, il y a Gaudi qui a mis beaucoup de lézards dans son architecture. Donc mes œuvres ont plus viré du côté animal. J’ai été surpris à quel point c’était plus tourné vers le surréalisme», a-t-il confié.

Le sculpteur aimerait recommencer l’expérience d’une résidence d’artiste d’ici quelques années et a un coup de cœur pour le Chili ou le Brésil.