Concours Danse Connexion: Karine Martin a impressionné les juges

COCAGNE – Karine Martin, une jeune Acadienne de Cocagne, est en bonne position pour remporter un concours de Danse Connexion.

Du 18 au 21 mai, Karine Martin s’est rendue au Québec pour participer à une compétition de danse intitulée Hit the floor, où plus de 800 participants sont montés sur la scène. Elle a remporté la palme chez les juniors.

Entre les performances, les danseurs étaient invités à effectuer une danse improvisée de 25 secondes dans le cadre d’un concours freestyle organisé par Danse Connexion.

La prestation de Karine a retenu l’attention des juges, elle qui s’est hissée dans le top 10.

«Je suis surprise, car il y avait plusieurs bons danseurs», a commenté l’élève de 9e année à l’école Clément-Cormier de Bouctouche.

C’est maintenant le grand public, par l’entremise de Facebook, qui sélectionnera le grand gagnant. Ce dernier gagnera un contrat gracieuseté de la compagnie montréalaise, Danse Connexion. La date limite pour voter est le 15 juin, soit vendredi, à midi. Chaque personne peut voter une seule fois.

Mardi soir, Karine Martin trônait au sommet avec 33,55 % des votes. Shanel Giroux (23,7 %) et Dalonn Sydawong (12,61 %) sont respectivement deuxième et troisième.

«Je continue de grimper, mais j’ai peur que celle qui est en deuxième position donne un gros coup dans les dernières journées», a expliqué Karine, souhaitant évidemment triompher.

Une victoire à ce concours pourrait ouvrir bien des portes à cette jeune fille du comté de Kent. Danse Connexion travaille notamment en collaboration avec Star Académie, So You Think You Can Dance, The X Factor, le Festival Juste pour Rire et le Gala de l’ADISQ.

«Karine a beaucoup de potentiel. Elle est vraiment impressionnante», a assuré sa mère, Monique Desroches-Martin.

Karine, qui a fait ses débuts en danse à l’âge de sept ans, est une véritable passionnée et elle souhaite faire carrière dans ce domaine. Elle a déjà participé à des compétitions et à des ateliers un peu partout au Canada et aux États-Unis.

«Je devrai probablement déménager», a fait savoir celle qui enseigne déjà à l’école de danse Chaos.

C’est peut-être surprenant, mais en attendant le résultat final du concours, la candidate acadienne demeure calme.

«Je dors bien, a confié la fille âgée de 14 ans. J’encourage les personnes à voter pour moi.»