Lisa LeBlanc a conquis le public des FrancoFolies

DIEPPE – Lisa LeBlanc, qui n’a pas fini d’étonner, a littéralement conquis le public des FrancoFolies de Montréal. La jeune auteure-compositrice-interprète acadienne au franc-parler a reçu un accueil digne des plus grands.

Le drapeau acadien a flotté sur la Place des Festivals à Montréal, lundi où Lisa LeBlanc a livré le spectacle le plus important de sa jeune carrière.

«C’était le fun d’avoir le drapeau acadien pour un aussi gros spectacle, c’est un profond sentiment de fierté», a déclaré en entrevue la sympathique chanteuse qui était encore sous le choc au lendemain du spectacle.

Jointe à Montréal, Lisa LeBlanc a raconté son expérience avec enthousiasme. Celle qui a fait son entrée montréalaise sur la grande scène des FrancoFolies confie qu’elle était nerveuse avant de monter sur les planches. Une fois de plus, le public est tombé sous le charme de l’artiste acadienne. Les critiques publiées dans les journaux québécois sont excellentes. Pendant une heure, Lisa LeBlanc, accompagnée de son groupe, a enfilé la presque totalité des chansons de son album. Son réalisateur Louis-Jean Cormier (Karkwa) est venu la rejoindre sur scène, le temps d’interpréter la ballade Kraft Dinner.

«J’étais nerveuse. J’avais quand même de la pression. C’était le premier spectacle que je donnais à Montréal depuis le lancement et c’était mon plus gros spectacle à vie que je faisais. Quand je suis arrivée et que j’ai vu des dizaines de milliers de personnes, c’était vraiment extraordinaire», a-t-elle mentionné.

Dès le début, la foule a embarqué et s’est mise à chanter les paroles avec Lisa LeBlanc. L’accueil a été remarquable, a poursuivi la chanteuse qui a vécu ce moment avec intensité et beaucoup d’émotions. Elle nage dans le bonheur.

«On aspire à ce genre d’instant. Je rêvais de ça. C’est assez extraordinaire», a poursuivi l’artiste qui a vendu plus de 30 000 copies de son album jusqu’à maintenant et dont la carrière file à toute allure.

Lisa LeBlanc s’apprête à vivre une saison estivale chargée. Elle chantera, entre autres, sur les Plaines, à Québec, à l’occasion du spectacle collectif de la fête de la Saint-Jean-Baptiste, puis à Montréal le lendemain. «C’est un super bel honneur. On a vu Zachary Richard le faire avec nous et c’est bien d’avoir un clin d’oeil de l’Acadie. On célèbre la Francophonie finalement», a indiqué Lisa LeBlanc à la veille de prendre la route pour Tadoussac.

Cet été, elle passera un mois en Europe afin de donner des spectacles dans trois festivals. En Acadie, elle sera en spectacle les 13 et 15 août au Festival acadien de Caraquet, puis le 17 août au Festival Acadie Rock, à Moncton.