Le Pop surréaliste en Acadie

CARAQUET – Le Groupe Existe présente, du 6 juillet au 30 août 2012 ,une exposition collective sous le thème Pop surréaliste Acadie?

L’exposition est présentée en collaboration avec le Festival acadien de Caraquet afin d’en souligner le 50e anniversaire. Le mouvement Pop surréaliste, est apparu dans les années 1970 aux États-Unis. Peu considéré à ses débuts, il atteint son plein essor pour être reconnu à l’international au cours des années 1990 et 2000. Le mouvement Pop surréaliste puise dans l’iconographie populaire pour l’inspiration, comme les personnages de la bande dessinée, du cinéma et de la publicité. Les artistes qui adhèrent au mouvement sont principalement des peintres et des illustrateurs. L’esprit du mouvement se nourrit de la dérision, de l’humour et de la déformation du sens premier des images. Le beau devient hideux, le gentil peut apparaître menaçant, voire méchant, et vice versa. Les images se métamorphosent pour apparaître dans un univers surréaliste déstabilisant.          

Des artistes du Groupe Existe illustreront à leur manière ce qu’il perçoivent du Pop surréaliste, de là l’interrogation. Ils accompagneront leur confrère et artiste Joël Boudreau, récipiendaire d’une bourse de création du Conseil des arts du Nouveau-Brunswick, qui a élaboré pour l’occasion une oeuvre imposante inspirée des Portes de l’enfer, d’Auguste Rodin. Ses portes de l’enfer puisent dans la culture populaire en incorporant des figurines jouets et des poupées pour illustrer son propos. Les artistes participants sont: Pauline Dugas, Paul Ouellette, Michelle Smith, Gaëtan Mallet, Michel Robichaud, Nicole Haché, Denis Lanteigne et Karine Wade.  

Le vernissage a lieu le vendredi 6 juillet 2012, de 17 h à 20 h. Le public est invité a venir rencontrer les artiste au cours d’un vin d’honneur. La Galerie Bernard-Jean est située au Centre culturel de Caraquet et est ouverte du lundi au vendredi, de 13 h à 17 h, et les soirs de spectacles.