Le 3e Symposium d’art nature de Moncton est lancé

MONCTON – Jusqu’au 7 octobre, neuf artistes du Nouveau-Brunswick, du Québec, de l’Ontario et de la Belgique créeront des œuvres environnementales au Parc écologique du Millénaire, dans le cadre du 3e Symposium d’art nature à Moncton. Certaines créations seront éphémères, tandis que d’autres demeureront en permanence sur le site.

Le Symposium d’art nature de Moncton 2012 a pris son envol vendredi, en présence des artistes invités, des autorités de l’Université de Moncton et de quelques observateurs. Le coordonnateur du symposium, Ronald Babin, souligne que cet événement vise, entre autres, à réfléchir sur les enjeux environnementaux. Pour ce troisième, les organisateurs ont choisi le thème de l’énergie.

«La manière que l’on produit, transforme et consomme l’énergie détermine comment on s’organise dans une société. Nous avons invité les artistes à créer avec un peu cette idée en tête, mais tout en leur laissant beaucoup de liberté», a déclaré Ronald Babin.

En plus des créations artistiques, des conférences sont offertes tous les midis (sauf le dimanche), à la salle Neil-Michaud de l’Université de Moncton. Deux œuvres sonores seront également créées par l’Ensemble Deschênes/Gibson, au Parc écologique.

Le symposium se déroule du 28 septembre au 7 octobre. Parmi les artistes, on retrouve, notamment, le sculpteur Gilbert LeBlanc, de Laplante, Jean-Denis Boudreau, de Moncton, Ned Bear, de Fredericton, et Paul Griffin, de Sackville.