Chasse aux trésors culturels à Baie-Sainte-Anne

BAIE-SAINTE-ANNE – Dans le cadre du projet d’aménagement culturel de Baie-Sainte-Anne, une oeuvre visuelle, réalisée à partir d’une véritable chasse aux trésors, a été dévoilée au public le lundi 19 novembre.

L’Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick (AAAPNB), le District scolaire francophone Sud et l’École régionale de Baie-Sainte-Anne se sont associés pour mettre en valeur les trésors culturels de la Baie.

Les organisateurs de cette démarche ont souligné qu’elle avait pour but de renforcer la fierté et l’identité culturelles des jeunes, et d’enrayer leur exode vers des écoles anglophones de la région.

Directrice générale de l’AAAPNB, Carmen Gibbs entrevoit des signes encourageants pour l’avenir.

«Depuis que l’on intègre mieux les arts et la culture dans l’école, nous notons une nette amélioration de la rétention des élèves et de la mobilisation du personnel qui fait de cette école une école culturellement intéressante.»

Il y a environ un an et demi, les jeunes de l’école se sont lancés dans une chasse aux trésors afin de dresser un inventaire du patrimoine artistique et culturel de leur communauté.

À partir du recensement de leurs trouvailles, allant des merveilles naturelles de la Baie au patrimoine maritime et aux œuvres d’art, en passant par les contes et légendes de la communauté, l’artiste visuel Serge V. Richard a réalisé une carte culturelle du village de Baie-Sainte-Anne.

Contactée par l’Acadie Nouvelle, Carmen Gibbs n’a pas dissimulé son enthousiasme devant le résultat obtenu.

«C’est une oeuvre assez impressionnante qui est d’une beauté incroyable. C’est une illustration qui fait appel à l’imaginaire», a-t-elle déclaré.

Exposée de façon permanente dans l’entrée de l’École régionale de Baie-Sainte-Anne, l’oeuvre n’est pas pour autant figée. Pour Mme Gibbs, il ne fait aucun doute qu’elle évoluera avec le temps.

L’École régionale de Baie-Sainte-Anne fait également office de foyer culturel. L’AAAPNB se félicite d’y voir émerger un réveil voire une «révolution artistique», qui se traduit par la mise en oeuvre de nombreux projets. Parmi ces derniers, l’AAAPNB a indiqué trois projets GénieArts avec les artistes Mario Cyr, Gabriel Robichaud et Dominic Breau, le projet Une école, un artiste avec Monique Poirier, l’ouverture de la Semaine provinciale de la fierté française (SPFF) 2013 et les lauréat.e.s du slogan de la SPFF 2012, la tenue de la demi-finale d’Accros de la chanson en février 2013 et l’accueil d’Art sur roues – volet danse.