Festival de musique Codiac: une nouvelle célébration musicale à Moncton

MONCTON – Une nouvelle célébration musicale verra le jour dans le centre-ville de Moncton. Le tout premier Festival de musique Codiac, du 2 au 4 août, réunira plus de 12 artistes et groupes, principalement du Nouveau-Brunswick.

Les organisateurs de ce festival annuel espèrent que l’événement grandira d’année en année et pourra un jour avoir une couleur internationale.

Lancée par l’organisme Musik Central, cette première mouture propose une distribution plutôt modeste, mais de qualité, a affirmé le directeur, Xavier Léger, maître d’oeuvre de l’événement qui vise à créer encore plus d’animation au centre-ville de Moncton. Joseph Edgar, Cédric Vieno, Phil Flowers, Joey Robin Haché, Les jeunes d’asteure, Ti-Pierre, Danger Cat, The Motorleague, Chris Colepaugh et Thom Swift figurent parmi les artistes à l’affiche du festival. Une excellente initiative qui contribuera à animer de plus en plus le centre-ville, estime le directeur du Théâtre Capitol, Marc Chouinard. Selon celui-ci, il y a vraiment une place pour ce genre de festival à Moncton. «On aura peut-être une Semaine de la musique de la côte Est chaque année au lieu de tous les 15 ans!», a déclaré M. Chouinard, faisant référence au succès de la Semaine de l’AMCE 2012 qui avait insufflé une belle énergie au centre-ville de Moncton.

L’idée de ce festival a commencé à germer en 2011. Au-delà des concerts à la Côte magnétique qui ne sont pas nécessairement assurés d’une année à l’autre, les organisateurs ont voulu mettre en place un événement musical annuel. L’important, au dire de Xavier Léger, est d’assurer la pérennité de ce festival et c’est pour cette raison qu’ils débutent par les petits. À long terme, ils veulent en faire un événement incontournable du circuit des festivals en Atlantique.

«Il y a beaucoup d’amoureux de musique à Moncton qui rêvaient qu’un tel festival soit créé ici», a indiqué Xavier Léger.

L’auteur-compositeur-interprète Joey Robin Haché abonde un peu dans le même sens. Celui qui sera aussi de la distribution d’Acadie Rock cet été estime que ce genre d’événement permet à des artistes émergents et établis de la région de se produire sur les scènes locales.

«C’est une réalité au Nouveau-Brunswick, on ne peut pas vivre de son art sur scène, mais avec tous ces festivals, ça donne quand même une chance d’avoir un certain nombre de spectacles dans la région. En accumulant toutes ces choses-là, nous allons peut-être un jour réussir à vivre de notre art», a exprimé Joey Robin Haché, qui présentera son nouveau spectacle au Festival de musique Codiac. Il sera accompagné de Rémi Frenette, de Jacques Boudreau et de Richard Daigle.

«Je ne me sens pas tellement visé quand on parle des concerts sur la Côte magnétique puisqu’on prend des groupes d’ailleurs, souvent américains, puis on les amène ici. En tant qu’Acadien qui vit à Moncotn, je trouve ça important de créer des festivals comme ça ici, parce que ça vient plus chercher mes racines», a ajouté le musicien et chanteur qui est aussi finaliste au Gala de la chanson de Caraquet.

Les spectacles du festival auront lieu au Marché des fermiers, au Plan b, au Tide & Boar Gastropub, ainsi qu’à l’extérieur, notamment dans la cour Robinson. Un grand concert présenté au Marché des fermiers le dimanche 4 août clôturera les festivités.