Une année exceptionnelle pour le Rendez-vous des artistes

SAINT-LÉONARD – Dix ans après sa première édition, la popularité du Rendez-vous des artistes ne faiblit pas. Au contraire, l’achalandage a augmenté en 2013 selon le président et fondateur de l’événement, Clarence Bourgoin.

«Avec la température qu’on a eue, on a été choyés. Il y a eu une grosse augmentation de l’achalandage, les rues étaient pleines partout et ça n’a pas arrêté», affirme M. Bourgoin.

Selon M. Bourgoin, entre 12 000 et 13 000 visiteurs se sont présentés au Rendez-vous des artistes, qui a pris fin dimanche avec le tirage au sort de quelques oeuvres offertes par des artistes. L’événement attire habituellement entre 9000 et 10 000 personnes.

Le Rendez-vous des artistes est le plus grand symposium d’arts visuels de l’Atlantique. Chaque année, une centaine d’artistes peintres et de sculpteurs y présentent leurs oeuvres et la compétition est forte pour pouvoir y participer.

«J’adore ça, affirme l’artiste Ginette Chavarie. C’est quelque chose qu’on ne retrouve nulle part ailleurs dans le monde. Ailleurs ce sont des symposiums, ici c’est vraiment un rendez-vous.»

C’est la neuvième fois que Mme Chavarie, une artiste originaire de Jonquière, au Québec, se déplace à Saint-Léonard pour l’événement. Elle est surtout connue pour mettre en scène des enfants sans visage. De cette façon, toute l’expressivité passe par les gestes des personnages, explique-t-elle.

Malgré la popularité de l’événement, M. Bourgouin ne compte pas augmenter le nombre d’artistes participants.

«Plus un symposium est gros, moins les artistes veulent venir. Aussitôt que tu commences à grossir, ça commence à ressembler à une foire et ça dilue les ventes», explique-t-il, ajoutant que la logistique serait trop importante si l’événement prenait plus d’ampleur.