Un festival de films étudiants voit le jour à Cocagne

MONCTON – Un premier festival de films étudiants verra le jour au Nouveau-Brunswick. Le cinéRelève se tiendra du 4 au 6 avril, à Cocagne.

Organisé par Imagique Productions et Film Zone (Festival international du cinéma francophone en Acadie), le cinéRelève proposera dans sa programmation des œuvres cinématographiques réalisées par des élèves des niveaux primaire et secondaire, ainsi que par des étudiants des collèges et des universités francophones ou de programmes francophiles. C’est le réalisateur et producteur Jean-Pierre Desmarais (Terra Mars, S.W.I.T.C.H.) qui est à l’origine de cette nouvelle initiative.

«Le principal critère est que les créateurs de films doivent avoir été aux études pendant la production de leur film», a déclaré Jean-Pierre Desmarais, précisant que les œuvres peuvent avoir été réalisées à l’école ou à l’extérieur, par des individus, des groupes et des classes. Un réalisateur professionnel peut avoir supervisé les élèves comme dans le cas des programmes Génie Art ou Une école, un artiste, pourvu que le projet ait été produit dans un cadre scolaire.

Le festival cinéRelève se veut avant tout un motivateur à la découverte du 7e art, un événement qui donne aux jeunes une occasion d’exprimer et d’échanger leurs idées, de mettre en valeur leurs talents, de se passionner pour l’art et la créativité.

«C’est vraiment de donner le goût aux étudiants, les plus jeunes possible, de se diriger vers ce domaine, de leur faire connaître les possibilités de métiers dans les arts médiatiques», a poursuivi Jean-Pierre Desmarais, estimant que cette initiative peut contribuer à développer l’industrie cinématographique du Nouveau-Brunswick.

Un jury fera la sélection des œuvres. Pour ce premier festival, les organisateurs souhaitent présenter au moins une trentaine de films. Documentaires, fiction, animations, science-fiction, comédies, drames; tous les genres sont les bienvenus. En plus des séances de projection qui auront lieu à l’école Blanche-Bourgeois, des ateliers et des présentations offerts par des réalisateurs et des acteurs figureront aussi au programme de cinéRelève. Les jeunes réalisateurs sont invités à soumettre leur projet avant le 28 février 2014. Seuls les films produits au cours des quatre dernières années sont admissibles. Les projets réalisés dans une autre langue que le français devront être sous-titrés dans la mesure du possible. Ce sera un festival compétitif et les catégories seront dévoilées bientôt.

Tous les détails ainsi que la fiche d’inscription sont disponibles sur le site web du FICFA (http://www.ficfa.com/series/cinereleve).