Le cirque envahit la Place 1604

DIEPPE – Humour, poésie, mystère, émotions et scènes de haute voltige ont ouvert en force le 3e Festival du cirque de Dieppe, mercredi soir, à la Place 1604.

Sous un ciel radieux, près de 2000 personnes, surtout des familles, ont envahi la Place 1604 afin d’assister au spectacle d’ouverture du Festival du cirque, qui a pris son envol au rythme des percussions. Des bêtes immenses, des personnages sur des échasses, des prouesses aériennes, des clowns et des contorsionnistes ont offert une variété de performances très applaudies par les spectateurs jeunes et moins jeunes.

«C’est intéressant de voir le talent de la jeunesse et c’est fabuleux et fantastique», a déclaré  Michelle LeBlanc, qui était au spectacle avec sa fille, Kaylie Stiles.

«C’était vraiment beau toutes les acrobaties. J’ai beaucoup aimé la fin où ils sont tous ensemble. J’ai aussi aimé le numéro avec la musique, avec les invités et les volontaires. C’était pas mal drôle», a exprimé la jeune fille.

Divertissant et haut en couleur, le spectacle d’ouverture, très varié, donne envie d’en voir davantage. Certains spectateurs ont souligné le fait que la qualité des numéros augmente d’année en année. Descendu du ciel en étant suspendu à une grue, l’artiste Yves Landry a donné le coup d’envoi au spectacle dans un numéro de tissu aérien plutôt impressionnant. Il admet que le vent ne lui a pas rendu la tâche facile. C’était la première fois que cet artiste acadien présentait son numéro de tissu à cette hauteur (environ 60 pieds) devant un public. «J’adore les hauteurs, c’est le fun», a confié celui qui est aussi échassier et jongleur.

Le cirque fait de la place pour tout le monde, notamment en humour avec les deux artistes de LOL Brothers très sympathiques, qui ont offert une prestation loufoque inspirée du rock and roll, alliant musique et acrobaties. Dans un numéro très inspirant, Michelle Maillet, de Cocagne, a livré une solide performance au cerceau aérien, suivi d’une prestation de deux contorsionnistes.

Animé par Samuel Chiasson, le spectacle a rassemblé plus d’une trentaine d’artistes de l’Acadie, des États-Unis, du Québec et de la France. Ils ont livré des œuvres évocatrices, magiques et surprenantes. Pour la finale, un extrait du nouveau spectacle de Circus Stella et Co Julie Danse, créé par Jay Ruby, Les robes de Ste-Anne, a clôturé en beauté et en poésie cette soirée que plusieurs ont qualifiée de fabuleuse. Par le chant, le théâtre, la danse et les acrobaties, les 25 échassiers du Nouveau-Brunswick, des États-Unis et du Québec ont donné envie à l’auditoire de plonger davantage dans cet univers du cirque, qui se poursuit à Dieppe jusqu’à samedi.

Le programme comprend des conférences, des ateliers dans les diverses disciplines du cirque, des performances de rue et la Nuit du cirque. Les activités ont lieu à la Place 1604, ainsi que dans d’autres endroits dans la ville. Les organisateurs espèrent attirer entre 6000 et 7000 festivaliers.