Musique NB dévoile la liste des finalistes

MONCTON – Les Hay Babies et les Païens dominent la liste des finalistes aux prix Musique NB, récoltant chacun quatre nominations.

Musique NB a dévoilé, jeudi, les finalistes francophones et anglophones à ses prix qui seront décernés le 19 octobre lors d’un gala à Fredericton. Des récompenses seront remises dans 24 catégories à des artistes et des professionnels de l’industrie musicale du Nouveau-Brunswick. Les Hay Babies, les Païens, Cédric Vieno, Chantal Arsenault, les Hôtesses d’Hilaire, le Duo baroque La Tour, Daniel Léger, Michel Cardin et Bruno Jacques Pelletier figurent parmi les artistes ayant obtenu des nominations. Le directeur de Musique NB, Jean Surette, se réjouit de la variété des musiciens en nomination. Des artistes comme Chantal Arsenault et Cédric Vieno en sont à leurs premières nominations.

«Ce sont mes premières nominations dans le milieu de la musique, donc c’est vraiment cool et je suis super fier», a déclaré Cédric Vieno, en lice pour trois prix, dont celui de l’Album folk de l’année et de la Chanson SOCAN de l’année pour sa pièce Une seconde. Son deuxième album Maquiller l’âne a été entièrement produit avec une équipe acadienne dont Pascal Lejeune à la réalisation.

«Je pense qu’on le sent que ç’a été fait par des gens qui connectaient bien ensemble et ça rend le produit cohérent. J’ai vu la liste des autres nommés et j’étais honoré d’être à côté de ces gens-là», a affirmé l’auteur-
compositeur-interprète de Caraquet.

Après les nominations à l’ADISQ, les Hay Babies reçoivent maintenant la reconnaissance de Musique NB. Le trio est cité, entre autres, dans la catégorie de l’Enregistrement folk pour son disque Mon Homesick Heart et Chanson SOCAN de l’année pour sa pièce Fil de téléphone. Julie Aubé estime que la reconnaissance locale comme nationale fait chaud au coeur.

«Nous sommes contentes que notre nouvel album ait eu du bon feedback. Ça veut dire que les gens nous suivent encore et qu’ils aiment ce qu’on fait, même si la musique évolue un peu. C’est comme une belle tape sur l’épaule pour dire qu’il faut continuer. J’aime beaucoup Musique NB, ça supporte la musique locale et je suis contente de faire partie de ça», a mentionné Julie Aubé.

Être finaliste dans la catégorie du Groupe de l’année dans laquelle figurent anglophones et francophones, comme les Hôtesses d’Hilaire et les Païens, lui fait particulièrement plaisir.

«Quand tu mets les deux langues ensemble, il y a beaucoup d’artistes au Nouveau-Brunswick qui ont de grosses carrières et c’est cool d’être à côté d’eux», a exprimé Julie Aubé.

Le guitariste Denis Surette, des Païens, était tout sourire lorsque l’Acadie Nouvelle l’a joint jeudi.

«C’est fantastique. Ça fait plaisir de se faire nommer pour cet album (Carte blanche). Je pense que c’est notre meilleur parce qu’on ressent une maturité. Ça fait 20 ans qu’on fait ça. Nous avons eu du plaisir à travailler avec Andrew Creeggan, qui est le réalisateur», a commenté le guitariste, estimant assez amusant que le quintette instrumental se retrouve parmi les finalistes dans la catégorie de l’Album francophone. «Lorsqu’on est sur scène, c’est moi qui anime et je fais la remarque qu’on est un band instrumental français. Je trouve ça rigolo et on va l’accepter», a-t-il poursuivi.

Musique NB rendra hommage au groupe indie pop Eric’s Trip lors du gala en lui remettant le prix de l’Oeuvre de toute une vie. Ce groupe, qui a marqué la scène musicale néo-brunswickoise dans les années 1990 et influencé toute une génération d’artistes, regroupait des musiciens de la région de Moncton et Riverview, dont Julie Doiron. Si la formation ne tourne plus depuis de nombreuses années, les membres sont encore actifs individuellement.

«Un peu comme Sloan a mis Halifax sur la map et bien Éric’s Trip a mis Moncton sur la map», soutenu Jean Surette.

LE VOTE EST OUVERT

Les Hôtesses d’Hilaire sont en lice pour trois prix avec leur 2e album, Party de ruisseau, tout comme Chantal Arsenault avec son premier disque, Une virgule. Le Duo baroque La Tour est en lice pour le prix de l’enregistrement instrumental de l’année, tandis qu’un des membres Michel Cardin a récolté deux mentions dans les catégories de l’industrie, dont Éducateur de l’année, aux côtés de Bruno Jacques Pelletier. Daniel Léger a obtenu deux nominations pour son disque Chaviré. Le Festival Acadie Rock est en lice pour le prix de l’Événement de l’année, tandis que le Plan b se retrouve dans la catégorie de la Salle de spectacle de l’année. Jonah Haché est en nomination pour le Meilleur enregistrement électronique. La période du vote pour les prix MNB est maintenant ouverte. Pour les catégories de genres musicaux, les lauréats sont choisis par un jury d’experts, tandis que pour les catégories générales, les gagnants sont déterminés par le public, un jury et les membres de MNB. Tous les finalistes sont automatiquement en lice dans la catégorie Choix du public, qui est sélectionnée à 100 % par le public. Le gala qui clôturera le Festival MNB aura lieu au Marché des fermiers Boyce le
19 octobre.