Improvisation scolaire: la Gougoune dorée célèbre un quart de siècle

DIEPPE – Huit équipes provenant des écoles secondaires francophones du Nouveau-Brunswick se feront la lutte lors du 25e Tournoi d’improvisation scolaire la Gougoune dorée, en fin de semaine, à Dieppe.

Les équipes participantes se sont classées lors du récent tournoi de qualification tenu à Bathurst. Elles convergent vers l’école secondaire Mathieu-Martin, du 1er au 3 mai, pour ce 25e tournoi.

Les polyvalentes de Bathurst, Campbellton, Dalhousie, Dieppe, Edmundston, Grand-Sault, Moncton et Shediac sont du rendez-vous. Selon la responsable d’Improvisation NB, Isabel Goguen, des trois tournois chapeautés par l’organisme durant l’année, la Gougoune dorée est un incontournable.

«Pour la vaste majorité des improvisateurs de la province, c’est le tournoi qui leur a donné l’envie de continuer à en faire après l’école secondaire. Cette forme d’expression est devenue le tremplin qui les a propulsés dans divers domaines connexes comme le théâtre, les médias, et l’enseignement», a-t-elle expliqué.

Le tournoi célèbre donc un quart de siècle d’existence en fin de semaine.

«Une étape-anniversaire comme celle-là, ça se fête avec de la bonne improvisation. Les équipes qui seront sur scène en fin de semaine en donneront plein la vue aux spectateurs», a-t-elle ajouté.

L’École secondaire Népisiguit de Bathurst est championne en titre puisqu’elle a remporté sa première Gougoune dorée en 2014.